1 min de lecture Bande dessinée

Tintin : des fans autorisés à publier des dessins sans rémunérer les héritiers

La société Moulinsart, dirigée par la veuve d'Hergé et gérant l'exploitation commerciale de Tintin, ne peut pas réclamer d'argent pour l'utilisation d'extraits d'albums, en vertu d'un document datant de 1942.

Des BD de Tintin (photo d'illustration)
Des BD de Tintin (photo d'illustration) Crédit : GEORGES GOBET / AFP
martincadoret
Martin Cadoret

Les fans de Tintin mettent à mal les héritiers de Hergé, créateur du personnage à la houpette blonde. Moulinsart SA, détenue par la veuve du dessinateur, avait assigné en justice la Société Hergé, une association de fans néerlandais, pour l'utilisation non autorisée d'images d'albums de Tintin dans un de ses fanzines. Finalement, le cercle de tintinophiles a obtenu gain de cause grâce à un document datant de 1942, et transmis par un expert d'Hergé anonyme.


Le texte expose que Hergé cède les droits des textes et cases de ses œuvres à Casterman, l'éditeur. Ce contrat n'a jamais été remis en cause à la mort de Hergé, en 1983. "Moulinsart n'est pas à même de décider qui peut publier des images tirées des albums", écrivent les juges de la Cour d'appel de La Haye dans leur décision.

Des héritiers intransigeants

La société Moulinsart est souvent critiquée pour son intransigeance en matière d'exploitation des droits du petit reporter. Des journalistes de Libération en avaient fait l'expérience en 2014, avec leur site parodique illustrant l'actualité à l'aide de cases d'albums de Tintin. Les dessins avaient été retirés de leur Tumblr "à la demande des ayants droits".

À lire aussi
"Le Dernier Atlas" est la BD RTL du mois de mars 2019 bande dessinée
"Le Dernier Atlas" aux éditions Dupuis est la BD RTL de mars 2019

Mais Moulinsart SA avait déjà subi un premier revers en 2011 avec un jugement de la cour d'appel de Paris. Une série pastichant le petit reporter, Les Aventures de Saint Tin et de son ami Louavait été autorisée à paraître au nom de l'exception de parodie. Aujourd'hui, une question demeure : les cercles de fans devront-ils encore payer Moulinsart SA ? L'association belge des "Amis d'Hergé" avoue ne pas connaître encore les conséquences du jugement de la Haye.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bande dessinée Tintin Belgique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778659392
Tintin : des fans autorisés à publier des dessins sans rémunérer les héritiers
Tintin : des fans autorisés à publier des dessins sans rémunérer les héritiers
La société Moulinsart, dirigée par la veuve d'Hergé et gérant l'exploitation commerciale de Tintin, ne peut pas réclamer d'argent pour l'utilisation d'extraits d'albums, en vertu d'un document datant de 1942.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/tintin-des-fans-autorises-a-publier-des-dessins-sans-remunerer-les-heritiers-7778659392
2015-06-09 15:55:29
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HaLFUB-quJWCPgdWBiZF4g/330v220-2/online/image/2015/0408/7777317249_des-bd-de-tintin-photo-d-illustration.jpg