1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Théâtre : l'affaire Dutroux racontée par des enfants
2 min de lecture

Théâtre : l'affaire Dutroux racontée par des enfants

Un metteur en scène suisse a eu l'idée de revisiter l'affaire criminelle de pédophilie qui a ébranlé la Belgique dans les années 90, en faisant appel à des enfants.

Marc Dutroux, en 2004.
Marc Dutroux, en 2004.
Crédit : AFP
Christophe Guirard & AFP

Milo Rau, metteur en scène suisse, a l'habitude de s'inspirer de sujets d'actualité pour créer ses pièces de théâtre. Il l'avait déjà fait avec "Derniers jours de Ceaucescu" et "Hate Radio", qui traitait du génocide rwandais. Cette fois-ci, il a choisi l'une des affaires criminelles les plus marquantes de ces trente dernières années, celle du tueur pédophile belge Marc Dutroux.
 
"Five Easy Pieces", montée au théâtre des Amandiers de Nanterre (Hauts-de-Seine), jusqu'au 19 mars (avant Brighton en Angleterre, Ostende et Roulers en Belgique, Barcelone ou Rotterdam) est née d'une commande du centre Campo à Gand, spécialiste du travail théâtral avec des enfants. "Lorsque Campo m'a demandé de travailler dans leur série de pièces d'enfants pour un public d'adultes, je me suis dit Belgique + enfants, je vais travailler sur Dutroux", explique le metteur en scène.
 
"Dans mes précédents projets sur la Belgique, j'ai souvent croisé cette affaire Dutroux, qui réunit les grands traumatismes belges: les élites qui ne marchent pas bien, la fin de l'industrie minière, la perte des colonies - le père de Dutroux est né au Congo belge et y a vécu jusqu'à l'âge de six ans". A la surprise de Milo Rau, les enfants sélectionnés au terme d'un très long casting (7 retenus sur 200 candidats) "connaissaient assez bien l'affaire. Mais pour eux, c'était un mythe, un conte, quelque chose d'éloigné. Pour de jeunes enfants, les années 90, c'est un peu comme la Deuxième Guerre mondiale pour nous".

Une plongée dans l'histoire de la Belgique

Ce qu'on a appelé "l'affaire Dutroux" s'est déroulé en 1995 et 1996. En juin 1995, Dutroux enlève Julie et Mélissa, deux petites filles de huit ans et demi et neuf ans, qu'il séquestre dans des conditions atroces dans une cache minuscule. Ce sont ensuite An et Eefje, 17 et 19 ans, qu'il décide d'éliminer, puis Sabine Dardenne, 12 ans, et enfin Laëtitia Delhez, 14 ans. Seules Sabine et Laëtitia, libérées après l'arrestation de leur tortionnaire le 13 août 1996, survivront.
 
Dans la pièce, on verra une seule des victimes de Dutroux, Sabine, jouée par une petite fille de 9 ans, Rachel Dedain. Autour d'elle, les acteurs-enfants incarnent le père de Marc Dutroux, les policiers chargés de la reconstitution, le roi des Belges, Patrice Lumumba... Loin de se borner à reconstituer l'affaire Dutroux, la pièce est à la fois une plongée dans l'histoire de la Belgique et le "making of" d'un atelier de théâtre enfantin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/