2 min de lecture Cannes

Tanguy Pastureau : 70ème Festival de Cannes, l'indifférence

REPLAY - On n'a quasiment pas entendu parler cette année du Festival de Cannes et personne n'a regardé la cérémonie d'ouverture sur Canal +. Alors que les plus grosses stars du cinéma étaient alignées en rang d'oignons pour la 70ème édition du truc, on a plutôt suivi les tribulations de Richard Ferrand. RIP Cannes.

Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
>
Tanguy Pastureau : Macron, c'est le monde du silence Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTLNet | Date :
La page de l'émission
Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau Journaliste RTL

Le 70ème Festival de Cannes se termine ce jour, dans l’indifférence totale. On a plus parlé cette année de Gérard Collomb, qui marché plié en deux et s’exprime avec la voix de Bob Dylan quand il a la crève, que de Salma Hayek, qui à Cannes portait un décolleté à faire transpirer un moine asexué.
 
Les journalistes attendent tous que Macron leur dise juste bonjour, donc Diane Kruger venue parler d’un film Ouzbek dont laquelle elle apparaît 9 secondes, la presse s’en tape. En plus, le Festival est diffusé sur Canal, que plus personne ne regarde à part Bolloré, le kamikaze breton qui a coulé sa propre chaîne, lui à Pearl Harbor, ça aurait été le seul aviateur à se crasher tout seul dans un arbre. Bref, Cannes, c’est fini, l’an prochain on fera ça à la Bourboule et ce sera couvert par le ventriloque local Jean-Charles Aligot et sa marionnette de marmotte, pour France 3 Auvergne.

Cannes, c’est fini, l’an prochain on fera ça à la Bourboule

 Pourtant, le Festival a tout fait pour qu’on en parle, ils ont débité de la star au kilo. Cette année, ils ont eu Catherine Deneuve, qui à 73 ans continue de faire les soirées, elle a plus sifflé de champagne dans sa vie qu’une huître trop ouverte d’eau de mer. Il y a eu Nicole Kidman, tout juste botoxée, c’est-à-dire que quand elle sort, personne la reconnait, c’est comme Jacques Mézard, le ministre de l’agriculture. Il y eu Isabelle Huppert, la dame triste, même chez Patrick Sébastien à la fin quand l’autre chante "Mon cul sur la commode à Tatie", elle serait en train de se tailler les veines avec un serpentin. On a aussi vu Julie Gayet, chez elle, il y a un sexagénaire à la retraite qui pionce devant Motus avec les clés du scooter dans son sac banane, donc elle est partie, et a enterré son 06 dans le sable pour ne plus jamais qu’il l’appelle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Cannes Humour Festival de Cannes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788734195
Tanguy Pastureau : 70ème Festival de Cannes, l'indifférence
Tanguy Pastureau : 70ème Festival de Cannes, l'indifférence
REPLAY - On n'a quasiment pas entendu parler cette année du Festival de Cannes et personne n'a regardé la cérémonie d'ouverture sur Canal +. Alors que les plus grosses stars du cinéma étaient alignées en rang d'oignons pour la 70ème édition du truc, on a plutôt suivi les tribulations de Richard Ferrand. RIP Cannes.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/tanguy-pastureau-70eme-festival-de-cannes-l-indifference-7788734195
2017-05-28 08:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/G62YFfT3oHw8WWPJi7wtSQ/330v220-2/online/image/2014/0808/7773642310_tanguy-pastureau.jpg