1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Printemps de Bourges : "C'est quasiment un concert normal, assis", explique Boris Vedel

Printemps de Bourges : "C'est quasiment un concert normal, assis", explique Boris Vedel

INVITÉ RTL - Boris Vedel, président du Printemps de Bourges, détaille l'organisation du festival, qui est maintenu cette année.

Le directeur du festival Le Printemps du Bourges, Boris Vedel.
Le directeur du festival Le Printemps du Bourges, Boris Vedel.
Crédit : Guillaume SOUVANT / AFP
Printemps de Bourges : "C'est quasiment un concert normal, assis", explique Boris Vedel
12:59
Printemps de Bourges : "C'est quasiment un concert normal, assis", explique Boris Vedel
12:59
Carpentier-245x300
Stéphane Carpentier
Animateur

Jean-Louis Aubert, Pomme, PLK, Alain Souchon, Catherine Ringer et tant d'autres seront au Printemps de Bourges du 22 au 27 juin prochain. Invité de RTL ce vendredi, Boris Vedel, président du festival, s'est réjoui qu'il puisse se tenir cette année, après l'annulation de l'an dernier. Les salles seront en configuration assise et distanciée avec port du masque obligatoire sur l'ensemble du site du festival, en intérieur comme en extérieur.

"C'était pas loin", de l'annulation dit-il. "Du 22 au 27 juin, le Printemps de Bourges va jouer dans plusieurs salles, qui seront toutes dans une jauge maximale de 1.000 personnes. Les gens seront distanciés, on parle de 65% de jauge dans les salles", explique-t-il. "Vous pourrez poser votre veste à côté de vous et avoir tous vos amis puisqu'on pourra s'assoir par groupe. C'est quasiment un concert normal, assis", poursuit Boris Vedel.

"Ce sera le mieux qu'on puisse avoir et c'est tout ce qu'on espérait depuis des mois, retrouver les artistes sur scène", se réjouit le président du festival. "Ce sont des concerts assis, on pourra s'assoir par groupe de 1 à 6. Franchement c'est très sûr, bien plus sûr que d'aller dans un magasin ou prendre le train", affirme-t-il, précisant qu'il y aura "des flux de circulation pour s'assurer que les gens ne se croisent pas trop dans les couloirs". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/