2 min de lecture Littérature

Martin Gray : qui était l'auteur d'"Au nom de tous les miens" décédé à 93 ans ?

Ce survivant de la Shoah est resté célèbre pour son ouvrage autobiographique, qui raconte son expérience dans le ghetto de Varsovie. Il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 93 ans.

L'écrivain Martin Gray en 2004
L'écrivain Martin Gray en 2004 Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
martincadoret
Martin Cadoret

"Je ne m'identifie pas comme un écrivain, mais pourtant les livres me font vivre". Voilà ce que confiait Martin Gray au micro de RTL en 2004. L'auteur est décédé chez lui, à Ciney à la frontière franco-belge près des Ardennes, à l'âge de 93 ans dans la nuit de dimanche à lundi. Ce Franco-Américain d'origine polonaise né à Varsovie en 1922 s'est retrouvé enfermé dans le ghetto de cette même ville pendant la Seconde Guerre mondiale. De cette expérience, il tire son livre le plus célèbre, Au nom de tous les miens, rédigé avec l'aide de l'écrivain Max Gallo et paru en 1971.

Un récit sans concession de sa vie dans le ghetto, faite de petits trafics, jusqu'au moment où il se fait interner dans un camp de concentration. Il s'en échappera et participera au soulèvement du ghetto de Varsovie. Par la suite, Martin Gray émigre au États-Unis et devient marchand de porcelaines. Mais le sort continue à s'acharner sur lui et sa femme et ses quatre enfants décèdent à la fin de l'année 1970 dans un incendie. Le livre, entaché par une controverse sur la partie du récit se déroulant au camp de Treblinka, reste un immense best-seller, traduit dans le monde entier et même adapté en film.

Transmettre sa philosophie aux jeunes générations

Le reste de son œuvre est plus tourné vers la philosophie de vie, à la limite du développement personnel. Jusqu'à son dernier ouvrage, Ma vie en partage, sorti en 2014, dicté à la journaliste québécoise Mélanie Loisel. "Je réussissais bien à comprendre pourquoi je continuais à vivre, comment il faut réagir, et comment on peut trouver encore l'espoir, le bonheur, le courage. Il n'y a pas de miracle, le seul miracle, c'est la vie. Et dans la vie il faut trouver l'espoir pour se battre", confiait Martin Gray à RTL en 2004.

À lire aussi
L'écrivaine nord-irlandaise Anna Burns remporte le Man Booker Prize culture
L'écrivaine nord-irlandaise Anna Burns remporte le Man Booker Prize

"Je suis devenu un symbole pour ces millions de gens. Mes lecteurs m'écrivaient et me remerciaient pour le courage qu'ils ont trouvé eux en lisant mon livre. Je vais vous dire un secret : si je suis là aujourd'hui, c'est grâce à mes lecteurs", révélait l'écrivain à l'époque. Une phrase toujours actuelle, même après son décès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Shoah Autobiographie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782990407
Martin Gray : qui était l'auteur d'"Au nom de tous les miens" décédé à 93 ans ?
Martin Gray : qui était l'auteur d'"Au nom de tous les miens" décédé à 93 ans ?
Ce survivant de la Shoah est resté célèbre pour son ouvrage autobiographique, qui raconte son expérience dans le ghetto de Varsovie. Il est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 93 ans.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/martin-gray-qui-etait-l-auteur-d-au-nom-de-tous-les-miens-decede-a-93-ans-7782990407
2016-04-26 11:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/HFzpw5I_OX5ToUjS3m_CJg/330v220-2/online/image/2016/0426/7782991207_l-ecrivain-martin-gray-en-2004.jpg