1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Lupin" : comment et pourquoi Maurice Leblanc a donné vie à son gentleman cambrioleur ?
3 min de lecture

"Lupin" : comment et pourquoi Maurice Leblanc a donné vie à son gentleman cambrioleur ?

Œuvre de commande bien éloignée des écrits de Zola et Flaubert que l'écrivain admirait, "Arsène Lupin" est devenu une série au succès intemporel.

Georges Descrieres en Arsène Lupin sur la plage d'Etretat en 1973
Georges Descrieres en Arsène Lupin sur la plage d'Etretat en 1973
Crédit : STRINGER / AFP
Les ventes en librairie des aventures d'Arsène Lupin s'envolent dans la foulée du succès de la série avec Omar Sy sur Netflix. Retour avec Bernard Lehut sur le mythe du gentleman cambrioleur.
23:00
Les ventes en librairie des aventures d'Arsène Lupin s'envolent dans la foulée du succès de la série avec Omar Sy sur Netflix. Retour avec Bernard Lehut sur le mythe du gentleman cambrioleur.
23:00
Bernard Lehut & Aymeric Parthonnaud

116 ans après sa création, Arsène Lupin s'arrache en librairie grâce au succès de l'adaptation sur Netflix avec Omar Sy. La série française est en train de devenir un phénomène mondial, elle cartonne en Asie, en Europe, au Moyen-Orient, aux Etats-Unis, au Brésil... Une saison 2 est naturellement dans les tuyaux. 
 
Le tout premier volume de ses aventures, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, vient d'entrer dans le Top 20 GFK des meilleures ventes de livres tous genres confondus, réédité par Hachette-Romans avec, bien sûr, Omar Sy en bandeau sur la couverture.
 
L'occasion de revenir sur la naissance du mythe Arsène Lupin. Tout commence donc en 1905 sous la plume de Maurice Leblanc... Un auteur qui pourtant n'était pas du tout prédestiné à devenir le créateur d'un tel personnage comme le raconte sa petite-fille, Florence. "Il a commencé à écrire des livres à la manière de Zola, de Maupassant, de Flaubert... Des auteurs qu'il admirait énormément. Pour lui, la littérature policière était une sous-littérature, raconte-t-elle, ce n'était pas du tout ce qu'il rêvait de faire". 

"Son éditeur lui a un jour demandé de créer un personnage qui puisse faire pièce au Sherlock Holmes de Conan Doyle. Il a ouvert son journal. il a vu un certain Arsène Lopin, conseiller municipal de Paris, il a transformé 'Lopin' en 'Lupin' et le personnage est né. Ça a tout de suite eu un énorme succès. Son éditeur lui a dit de continuer, Maurice Leblanc lui a répondu que ce n'était pas possible puisque son héros était en prison... Mais son éditeur lui a dit de le faire évader et ça a été le début de la série." 

Une œuvre loin des rêves de l'auteur

 À l'origine, Lupin est donc une création de pure commande. Maurice Leblanc publie ses aventures d'abord dans le journal Je sais tout de son éditeur, ce n'est que deux ans plus tard, en 1907 que paraît le premier livre, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur, celui dont s'inspire la série sur Netflix et qu'Omar Sy, alias Assane Diop, porte sur lui. Ce faisant, en choisissant un cambrioleur, Maurice Leblanc obéit à l'air du temps comme l'explique son biographe, Jacques Derouard : "Au début du XXe siècle, le cambriolage devient à la mode. C'est à cette époque-là que le mot fait son entrée dans le Larousse. La délinquance change. Avant elle consistait surtout à attaquer les gens pour les dévaliser. Le Grand Larousse écrit qu'il y a dans la corporation des cambrioleurs beaucoup de gens savants qui utilisent un arsenal de choses qui exigent des connaissances en physique et en chimie. L'article est presque élogieux pour les cambrioleurs", relève-t-il. 
 
Maurice Leblanc se serait même inspiré d'un véritable voleur anarchiste célèbre à l'époque, un Robin des bois des temps modernes, Marius Jacob. Hypothèse avancée par certains spécialistes comme Laurent Maréchaux mais démenti par d'autres. Quoi qu'il en soit, le succès de Maurice Leblanc a été immédiat et sa notoriété immense dès son vivant. "Ce grand-père était un homme qui ne ressemblait pas du tout à ce personnage, raconte sa petite-fille au micro de RTL. C'était un homme placide, doux, assez rêveur, il ne voulait surtout pas être dérangé, la maison entière se taisait. Il se promenait avec un grand châle et un chapeau de paille. Il était sur la fin de sa vie assez angoissé, raconte-t-elle. il a été mangé par son personnage..." En effet, Maurice Leblanc allait jusqu'à signer Arsène Lupin dans les livres d'or des restaurants ou à attribuer à son personnage ses véritables adresses. 
 
La série Arsène Lupin compte 17 romans et 39 nouvelles, ainsi que 5 pièces de théâtre, tous écrits de 1905 à 1941, des romans dotés d'un style clair et limpide qui explique le succès durable de cette saga.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/