1 min de lecture

Les Z'Amours : "C'est culte parce que la mécanique est immuable" pour Bruno Guillon

Depuis le jeudi 1er février, Bruno Guillon présente "Les Z'Amours" sur France 2, succédant ainsi à l'animateur Tex. Découvrez les coulisses des premiers enregistrements de la nouvelle formule de l'émission.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Les Z'Amours : "C'est culte parce que la mécanique est immuable" pour Bruno Guillon Crédit Image : France Télévisions | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Laurent Marsick
Laurent Marsick
Journaliste RTL

Studios de la Montjoie à la Plaine Saint-Denis, Bruno Guillon est en place pour assurer l'animation des Z'Amours. Sur le plateau, l'ambiance est détendue. L'animateur nous réserve un accueil chaleureux tandis que le chauffeur entre en piste pour donner les dernières indications au public.
 
L'enregistrement commence et Bruno Guillon accueille les candidats avec le sourire. Le nouvel animateur prend déjà ses marques dans cette nouvelle émission qu'il admire tant. "C'est culte parce que la mécanique est immuable et elle traverse les générations. Tout le monde est touché par les couples qui, en plus sont de catégorie d'âge différente, avec des anecdotes qui parlent à tout le monde".

Les phases de jeux s’enchaînent tout juste interrompues par les changements d'axes de caméras. Pendant les pauses, Bruno Guillon sympathise avec le public. Puis l'enregistrement reprend. Sur le fond, rien ne change dans l'émission : des couples qui pensent se connaître doivent répondre à des questions sur leur partenaire. 

Côté public, les spectateurs sont ravis et passent un bon moment. Mais entre la matinale de Fun Radio et six enregistrements du jeu Les Z'Amours par jour, l'animateur surveille son hygiène de vie. "On est dans une approche sportive de l'exercice : alimentation saine et capitalisation du sommeil au maximum". Un jeu où la réactivité et l'interactivité avec les candidats sont très primordiales.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants