2 min de lecture Les livres ont la parole

"Les Livres ont la parole" : "On la trouvait plutôt jolie" de Michel Bussi

REPLAY - Dans "On la trouvait plutôt jolie", Michel Bussi raconte le destin de Leyli, une immigrée qui se sacrifie pour ses enfants.

Bernard Lehut Les livres ont la parole Bernard Lehut
>
Les livres ont la parole du 15 octobre 2017 Crédit Image : EFE/SIPA | Crédit Média : Bernard Lehut | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut Journaliste RTL

Il est un des auteurs de polar les plus lus en France. Le nouveau roman de Michel Bussi, On la trouvait plutôt jolie, vient de paraître aux Presses de la Cité. Un suspense qui a pour originalité de mettre en scène des migrants, du désert du Sahel à Marseille et c'est vrai qu'en lisant Michel Bussi, on se dit qu'il y a là un sujet tout à fait propice à une palpitante intrigue criminelle.

"Ce qui m'intéressait était aussi la dimension du voyage, du destin, ce que ça signifie de vouloir partir de chez soi, explique Michel Bussi. Il n'y a rien de plus fabuleux que des gens qui croient à leur destin et qui sont prêts à tout pour atteindre une vie meilleure ou un rêve". Le romancier voulait avant tout humaniser ces migrants en montrant qu'ils avaient de l'espoir en quittant leur pays.

Celle qui va faire ce grand voyage, c'est Leyli, un titre en référence à la chanson Lily de Pierre Perret. Son héroïne est une figure presque récurrente des romans de Michel Bussi, la mère de famille qui va se battre pour ses enfants : "Cette idée de vouloir à tous prix se sacrifier, pour que ses enfants aient une vie meilleure est quelque chose que toutes les femmes comprennent". Mais cette femme a évidemment un secret, sur lequel est basé l'ensemble du roman.

À lire aussi
Michel Pastoureau dans les studios de RTL Les livres ont la parole
"Les Livres ont la parole" : "Le Loup", de Michel Pastoureau
"On la trouvait plutôt jolie" est le nouveau roman de Michel Bussi
"On la trouvait plutôt jolie" est le nouveau roman de Michel Bussi Crédit : Albin Michel

On la trouvait plutôt jolie, le titre inspiré de Pierre Perret du nouveau polar de Michel Bussi est édité aux Presses de la Cité.

Le coup de cœur du libraire
Nous partons à la librairie de Paris, dans le XVIIème arrondissement de la capitale, où Jean-Christophe Millois évoque Underground Railroad, un roman de l'américain Colson Whitehead. "C'est un plaisir immédiat de lecture, qui se confirme tout au long du roman, explique le libraire. Le sujet est profond, il y a une sorte de suspens, comme un western. C'est un roman qui est de l'ordre d'aventure, de la tragédie humaine et de l'histoire d'un pays, qui n'est toujours pas résolue".

Underground Railroad de Colson Whitehead est publié chez Albin Michel.

"Underground Railroad" de Carson Whitehead est publié chez Albin Michel
"Underground Railroad" de Carson Whitehead est publié chez Albin Michel Crédit : Albin Michel
Lire la suite
Les livres ont la parole Roman Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790508672
"Les Livres ont la parole" : "On la trouvait plutôt jolie" de Michel Bussi
"Les Livres ont la parole" : "On la trouvait plutôt jolie" de Michel Bussi
REPLAY - Dans "On la trouvait plutôt jolie", Michel Bussi raconte le destin de Leyli, une immigrée qui se sacrifie pour ses enfants.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/les-livres-ont-la-parole-on-la-trouvait-plutot-jolie-de-michel-bussi-7790508672
2017-10-13 18:54:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QtP6t9CfCuNfuwQwrz8blA/330v220-2/online/image/2016/0701/7783925103_michel-bussi.jpg