2 min de lecture Littérature

"Les Livres ont la parole" : "L'Amant" de Marguerite Duras

Le Prix Goncourt en 1984 vous plongera dans un récit initiatique amoureux hautement subversif à Saïgon.

livre Les livres ont la parole Bernard Lehut iTunes RSS
>
"Les Livres ont la parole" : "L'Amant" de Marguerite Duras Crédit Image : PLATIAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Aymeric Parthonnaud

En ce moment, les livres sont un excellent moyen de nous évader. Comme toutes les semaines depuis le début du confinement, RTL vous propose de lire ou relire des classiques, peut-être oubliés au fond de nos bibliothèques. Cette semaine nous avons choisi L'Amant, le roman le plus célèbre de Marguerite Duras.

Prix Goncourt en 1984, vendu à plus de 2 millions d'exemplaires, la romancière a porté en elle L'Amant pendant 55 ans car cet amant a bel et bien existé. C'est le premier homme que Marguerite Duras a aimé, le premier avec qui elle a fait l'amour. Pensionnaire d'un lycée à Saïgon, elle s'apprêtait à prendre le bac sur le fleuve Mékong pour rejoindre sa mère et ses frères. Sur le débarcadère, un homme fume une cigarette anglaise, il s'est approché, lui en a proposé une... La suite Marguerite Duras la raconte lors d'une émission d'Apostrophes en tête-en-tête avec Bernard Pivot restée dans les annales de la télévision...
 
L'Amant est un récit d'initiation amoureuse hautement subversif... Ce coup de foudre entre une jeune fille française et un Chinois bouscule toutes les différences, celle de l'âge, de l'origine ethnique et la différence de classe sociale. La mère de Marguerite, veuve et ruinée, vit chichement. Elle réprouve la relation de sa fille mais, en silence, car on n'éconduit pas un homme riche. Ce climat familial trouble et ambigu, l'accumulation des non-dits enrichissent la trame du roman de Marguerite Duras, porté par le style unique de l'écrivaine, sobre et vif, une épure ! L'Amant de La Chine du Nord à lire ou relire chez Folio.

"L'Amant de La Chine du Nord"
"L'Amant de La Chine du Nord" Crédit : Folio

Le chemin des écrivains 
Depuis son enfance, Érik Orsenna s'est attaché de plus en plus à l'île-de-Bréhat. L'écrivain est très reconnaissant envers la Bretagne. Chaque année, je passe au moins deux mois soit dans l'île-de-Bréhat soit dans la ville de Paimpol.

D'après lui, la ville de Paimpol est vraiment exceptionnelle. La présence de plusieurs marins rend celle-ci très attrayante. Il doit notamment l'entretien de son bateau à la famille Dauphin. Par amour pour cette région, il est allé jusqu'à défendre l'enseignement du breton. "Je crois être le seul à défendre l'enseignement du breton à l'Académie française", a-t-il déclaré. Erik Orsenna nous emmène respirer l'air du large du côté de la Bretagne, sa terre d'élection, riche de souvenirs d'enfance.
 
Le dernier roman d'Erik Orsenna, Briser en nous la mer gelée est publié chez Gallimard.

Orsenna
Orsenna
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Les livres ont la parole Livres
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants