1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "Les livres ont la parole" : "Les lettres d'Esther" de Cécile Pivot
1 min de lecture

"Les livres ont la parole" : "Les lettres d'Esther" de Cécile Pivot

Avec ce nouveau roman, Cécile Pivot explore le plaisir d'écrire des lettres à une époque où plus personne ne semble s'en envoyer.

Cécile Pivot et Bernard Lehut
Cécile Pivot et Bernard Lehut
Crédit : RTL
"Les livres ont la parole" : "Les lettres d'Esther" de Cécile Pivot
04:35
"Les livres ont la parole" : "Les lettres d'Esther" de Cécile Pivot
04:35
Bernard Lehut
Bernard Lehut
Animateur

Esther, une libraire du Nord de la France, ouvre un atelier d'écriture épistolaire. L'exercice va se transformer en formidable leçon de vie pour ses cinq participants. Les lettres d'Esther de Cécile Pivot est un roman d'une tendresse communicative né de la nostalgie de son auteure pour les lettres que l'on s'échangeait autrefois... 

"Je regrette de ne plus écrire de lettres. Quand j'étais adolescentes on s'envoyait tous des lettres et ça ne se fait plus. Ça me manquait, raconte l'écrivaine. À la fin de mon précédent roman, Battements de cœur, le meilleur ami de l'héroïne Anna lui envoie une lettre et j'ai adoré écrire ces lettres". Depuis la fin de l'écriture de son roman Cécile Pivot n'a pas repris la plume pour inonder ses proches de lettres. À une exception. "Je ne sais pas à qui écrire, confesse Cécile Pivot. Mais cet été, mon meilleur ami qui a lu mon livre a eu l'idée de m'envoyer une lettre et je lui ai répondu par une lettre. C'était une idée formidable. Ça m'a procuré un immense plaisir."

"Les lettres d'Esther"
"Les lettres d'Esther"
Crédit : Calmann-Lévy

Le choix du libraire
Le Lièvre d'Amérique de Mireille Gagné édité par La Peuplade, coup de cœur de Céline Dereims de la librairie Les yeux qui pétillent qui vient d'ouvrir à Valenciennes. Le lièvre d'Amérique raconte la vie d'une salariée très ambitieuse qui veut surperformer. Elle décide alors de subir une mutation génétique et à l'issue de celle-ci elle n'a plus besoin de dormir et les hommes vont commencer à la suivre. C'est une satire de notre société libérale qui nous pousse toujours à surperformer. Un régal littéraire", souligne la libraire. 

"Le Lièvre d'Amérique"
"Le Lièvre d'Amérique"
Crédit : La Peuplade
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/