3 min de lecture Stéphane Bern

Patrick Chesnais raconte son plus gros coup de sang à Stéphane Bern

Patrick Chesnais, à l'affiche de la pièce "Le système Ribadier" aux Bouffes Parisiens, raconte le jour où il a perdu son sang froid face à un spectateur...

A la bonne heure - Stéphane Bern À la Bonne Heure ! Stéphane Bern iTunes RSS
>
Patrick Chesnais : son plus gros coup de sang ! Date :
La page de l'émission
Germain Sastre
Germain Sastre
Rédacteur émission

Dans A La Bonne Heure ! ce matin, Patrick Chesnais est revenu sur une représentation un peu particulière au début de sa carrière. Alors qu'il était sur les planches, un spectateur n'arrêtait pas de commenter à haute voix sa façon de jouer. Exaspéré, le comédien a fini par descendre de scène pour lui donner un coup de boule : "C'était il y a très longtemps, j'étais jeune et impulsif", confie-t-il avant de continuer : "C'était une pièce qui ne marchait pas très fort et je faisais un preneur d'otage un peu hystérique, mal dans sa peau (...) Les gens, ça leur plaisait pas et ils m'ont mis en boîte".

Patrick Chesnais raconte ensuite le moment où la situation a dégénéré : "Au bout d'un moment, je devais m'écrouler en pleurs, c'était un moment difficile à faire (...) Je commence et j'entends 'Ah, il pleure'. Je me suis arrêté et j'ai dit "écoutez, lumière dans la salle, on va discuter' !". Le comédien interpelle alors le spectateur qui le critiquait quelques minutes plus tôt : "Le mec me dit : 'Viens voir là, toi'." Ni une, ni deux, Patrick Chesnais, pris d'un coup de sang, saute hors de scène et commence à se battre avec l'homme. "Je suis remonté sur scène, j'ai commencé à engueuler les gens (...) Ils ne savaient pas si c'étaient dans la pièce". 

Finalement, le régisseur a baissé le rideau pour mettre un terme à tout ce grabuge et le comédien se l'est pris sur la tête : "A ce moment-là, les gens ont applaudi", conclut Patrick Chesnais qui provoque l'hilarité dans le studio de A La Bonne Heure ! Nous vous proposons de retrouver cette séquence dans son intégralité en vidéo ci-dessus...

Patrick Chesnais sur les planches des Bouffes Parisiens

A partir de ce mercredi, les Bouffes Parisiens programment Le Système Ribadier, la célèbre pièce de Georges Feydeau. Présentée pour la première fois en novembre 1892 sur la scène du théâtre du Palais-Royal, la nouvelle version de cette oeuvre est signée Ladislas Chollat. 

À lire aussi
guy-bedos-anny-duperey-dans-chere-marianne-1999 Divertissement
Mort de Guy Bedos : "Je me reproche de ne pas avoir pris de ses nouvelles", dit Annie Duperey

La pièce est portée par Patrick Chesnais, Pierre François Martin-Laval (ancien membre des Robin des Bois), Valérie Karsenti (Scènes de ménages), Benoît Tachoires, Elsa Rozenknop et Emmanuel Vérité.

"Le système Ribadier" de Georges Feydeau avec Patrick Chesnais, Valérie Karsenti ou encore Pierre-François Martin-Laval aux Bouffes Parisiens
"Le système Ribadier" de Georges Feydeau avec Patrick Chesnais, Valérie Karsenti ou encore Pierre-François Martin-Laval aux Bouffes Parisiens

L'histoire : Ribadier est le second mari d'Angèle, veuve de sieur Robineau. À la suite des tromperies de feu son mari, Angèle a développé une jalousie frisant la paranoïa et surveille étroitement les activités de son deuxième conjoint. Ribadier possède cependant le don d'hypnotisme et en profite systématiquement pour endormir son épouse lors de ses escapades, la réveillant à son retour grâce à un truc que lui seul connaît. 

Jusqu'au jour où il se confie maladroitement à Aristide Thommereux, son ami commun avec Robineau, revenu d'un exil de plusieurs années à Batavia. Il ignore tout de l'amour que Thommereux porte à Angèle, raison de son exil par-delà les mers...

Profitant d'une escapade de Ribadier, Thommereux réveille Angèle pour lui réitérer sa flamme... C'est à ce moment-là que Ribadier revient en catastrophe, poursuivi par monsieur Savinet, qui est le mari de Thérèse, sa maîtresse du moment.

Le système Ribadier, de Georges Feydeau, aux Bouffes Parisiens jusqu'au 08 mars 2020. Représentations du mercredi au samedi à 21h. Matinée le samedi à 16h30 et le dimanche à 15h.

Les confessions de Patrick Chesnais

En 2008, Patrick Chesnais publiait Il est où, Ferdinand ? (Michel Lafon). Dans ce livre, l'acteur évoquait le lien d'un "père orphelin", écrasé de chagrin et de son fils, tué  tué lors d'un accident dû à l'alcool bu par le conducteur.

Douze ans ont passé et ce jeudi, le comédien publiera en librairie La vie est belle, je me tue à vous le dire ! au éditions de L'Archipel. Un journal de bord, dans lequel il se raconte en toute intimité et toute liberté. Patrick Chesnais y aborde aussi bien son enfance, sa famille, ses amours que ses tribulations de comédien. Sans manquer de raconter ses incroyables histoires de survie.

Des armes, des bizarreries, des rires, des silences, des chuchotements et des imprévus : tels sont les ingrédients de ce livre où se manifestent à nouveau sa verve et son humour, entre ironie et désespoir.

"La vie est belle, je me tue à vous le dire" de Patrick Chesnais (L'Archipel)
"La vie est belle, je me tue à vous le dire" de Patrick Chesnais (L'Archipel)

La vie est belle, je me tue à vous le dire ! de Patrick Chesnais, aux éditions de L'Archipel, 352 pages, 20 euros.

Stéphane Bern et ses chroniqueurs

Ce matin, Stéphane Bern est accompagné par : Eric Dussart et Patrice Carmouze !

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Stéphane Bern Humour Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants