1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. L'État veut vendre les licences de ses grands musées aux pays émergents
1 min de lecture

L'État veut vendre les licences de ses grands musées aux pays émergents

Info RTL INFO RTL - Fort de la réussite de l'antenne du Louvre à Abou Dhabi, la France souhaite vendre les licences et le savoir-faire d'autres grands musées nationaux dans les pays émergents.

Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et son homologue émirati Prince Abdullah bin Zayed al-Nahyan au côté du président du musée du Louvre Jean-Luc Martinez à Paris le 9 mai 2014
Le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius et son homologue émirati Prince Abdullah bin Zayed al-Nahyan au côté du président du musée du Louvre Jean-Luc Martinez à Paris le 9 mai 2014
Crédit : AFP
Martial You & Benjamin Hue

En proie à d'importantes économies pour rentrer dans les clous de Bruxelles, l'État mise sur la manne des musées français. En visite pour deux jours aux Émirats Arabes Unis, Fleur Pellerin va y visiter l'antenne du musée du Louvre dans la capitale Abou Dhabi. Une opération de coopération culturelle initiée en 2007 qui doit rapporter 800 millions d'euros à la France. Fort de cette réussite, le ministère de la Culture souhaite élargir ce type d'accords en commercialisant les licences d'autres grands musées nationaux dans le monde entier.

Vendre une marque et un savoir-faire

Le musée d'Orsay, Beaubourg et pourquoi pas Versailles pourraient être concernés par cette nouvelle stratégie. Tous ces musées ont un point commun. Ils constituent des marques mondiales dont la valeur est inexploitée jusqu'à présent. L'idée n'est pas seulement vendre la marque. Mais aussi de proposer tout le savoir-faire des musées français. Une petite agence serait chargée de trouver des projets dans le monde entier et de fournir, en plus du nom et du prestige d'un grand musée, l'expertise des architectes, des conservateurs, des restaurateurs et des artisans des monuments nationaux.

Viser les pays émergents

À l'heure où les budgets des ministères se réduisent chaque année, l'argent tirée des licences pourrait permettre de prendre en charge une partie des très coûteux frais d'entretien des bâtiments, de financer l'acquisition de nouvelles œuvres ou de développer de nouveaux projets. Dans le viseur de l'État français, on retrouve les principaux pays émergents. Le premier pays d'entre eux est la Chine, où un musée ouvre en ce moment chaque semaine. La Russie, le Brésil et l'Inde constituent également des cibles de premier choix.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/