1 min de lecture Orthographe

"Événement" : l'histoire de ce deuxième accent aigu qui dérange

REPLAY - Muriel Gilbert raconte l'origine surprenante du deuxième accent aigu qui embêtait tout le monde dans le mot "événement".

Muriel Gilbert Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert
>
"Événement" : l'histoire de ce deuxième accent aigu qui dérange Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Correctrice au journal "Le Monde" et auteure de "Au bonheur des fautes", Muriel Gilbert manie la langue française et les mots avec une grande agilité. Elle vous fait découvrir la signification d'une expression, son origine et surtout son bon usage. La langue française est compliquée mais elle est surtout "délicieuse comme un bonbon", assure-t-elle. Muriel Gilbert veut mettre à l'aise les gens au quotidien car elle estime "qu'on a jamais fini d'apprendre le français". Pour la correctrice, si ce n'est pas l'Académie française qui change l’orthographe, c'est l'usage de la rue. Muriel Gilbert prend ce samedi 2 septembre l'exemple du mot "événement". Tout le monde écrivait "évènement" car c'est ainsi qu'il se prononce tandis que les dictionnaires continuaient de prescrire "événement". Les deux orthographes sont admis depuis le réforme de 1990.

Trois siècle de 0 en dictée à cause d'une erreur de commande d'un imprimeur

L'éminente linguiste Henrielle Walter raconte l'origine "délicieuse" de ce deuxième accent aigu qui embêtait tout le monde. Cette aberration n'est pas le produit d'une réflexion mûrement pesée mais résulte d'un manque momentané de matériel d'imprimerie. L'histoire remonte au début du 18e siècle, époque à laquelle on commençait à adopter l'accent grave en le distinguant de l'accent aigu. L'imprimeur du dictionnaire de l'Académie française n'avait pas fait fondre assez de caractères de plomb "è" avec l'accent grave. Quand il lui en fallait plusieurs il le remplaçait parfois par le "é" accent aigu et c'est comme ça que dans l'édition du dictionnaire de 1740 "événement" comporte deux "é" ainsi que le mot mère qu'il écrit "mére" avec un accent aigu. 

L'orthographe "événement" n'a pas été corrigée dans l'édition suivante et a gardé jusqu'à la fin du 20e siècle son accent aigu sur la deuxième syllabe. Trois siècle de 0 en dictée à cause d'une erreur de commande d'un imprimeur. La langue est farceuse et les dictionnaires aussi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orthographe Littérature Mots
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789934426
"Événement" : l'histoire de ce deuxième accent aigu qui dérange
"Événement" : l'histoire de ce deuxième accent aigu qui dérange
REPLAY - Muriel Gilbert raconte l'origine surprenante du deuxième accent aigu qui embêtait tout le monde dans le mot "événement".
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/evenement-l-histoire-de-ce-deuxieme-accent-aigu-qui-derange-7789934426
2017-09-02 11:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GItaOcZpqyW2ku54EhUIEw/330v220-2/online/image/2017/0902/7789935696_orthographe.jpg