3 min de lecture Famille royale

Elizabeth II fête ses 95 ans : la saga des couronnes et des diadèmes

La reine Elizabeth II a 95 ans ce 21 avril. L'occasion de retracer la saga des couronnes et diadèmes.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
L'actu musicale marquée par une chanson inédite de Texas, par le nouvel album du groupe London Grammar, et par un duo entre Iggy Pop et la chanteuse française Clio. Crédit Image : STF / INP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès Journaliste RTL

Nous fêtons ce 21 avril les 95 ans de la reine d'Elizabeth II. "Lilibeth" pour les intimes en possède une quarantaine. Sa couronne sertie de 444 pierres précieuses et qui pèsent trois kilos est portée pour les très grandes occasions. 

Le jour de son sacre évidemment et pour certains discours du trône au Parlement, mais pour ses réceptions et lors de ses visites officielles à l'étranger elle aime varier les plaisirs, choisir selon l’occasion, les diadèmes sertis de diamants, de perles, de saphirs ou d’émeraudes. Un des plus impressionnants diadèmes est celui orné de rubis birmans, les plus beaux du monde. Elizabeth II l'a porté dernièrement quand elle a reçu Donald Trump, en 2019. 

Le diadème exprime un goût personnel, mais surtout une puissance et un rang. Ceux d’Elisabeth II sont inaliénables comme tous les joyaux de la couronne britannique. Et elle s'amuse à les prêter à sa fille, sa belle-fille, ses petites filles pour des durées plus ou moins longues. 

Qui a inventé l’expression "les joyaux de la couronne" ?

C’est un Français, elle date de 1530 et on la doit à François Ier qui est le premier souverain européen à rendre inaliénable l’ensemble des bijoux appartement à ce qu’on appelle "la couronne", c’est-à-dire le roi. "L’idée est jugée excellente par le roi Henri VIII d'Angleterre qui l’imite en 1605", comme rappelle l'historienne Inezita Gay-Eckel. 

À lire aussi
Elizabeth II
10 ans du mariage de Kate et William : les 41 moments marquants du couple royal

Pour imiter le portrait de François Ier par Clouet aujourd'hui au Louvre, Henri VIII va demander au peintre allemand Hans Holbein de le portraiturer portant un chapeau couvert de bijoux. Louis XIV quand il pose pour Hyacinthe Rigaud, laisse aussi sa couronne posée à ses pieds. La seule souveraine qui se fait portraiturer couverte de bijoux qui font sur elle comme une armure, c’est Elizabeth d’Angleterre.

Depuis quand se décore-t-on la tête ?

Depuis qu’il y a des chefs, on leur couvre la tête avec des couvre-chefs. Le musée du quai Branly est rempli d'exemple de têtes Olmèques parées de bandeaux en tissu et pierreries, de coiffes amérindiennes en plumes d'aigles ou d'oiseaux-mouches multicolores, portés par les chefs guerriers ou religieux, tant pour marquer leur rang, leur courage que leur pouvoir. Quant aux statues des salles Égyptiennes du Louvre, elles nous apprennent que pharaons et pharaonnes se décoraient la tête

Il semble que les couronnes chez les grecs et les romains, étaient plus modestes, moins extravagantes. On pense à la couronne de laurier que César portait lors de ses parades victorieuses ou aux couronnes de fleurs portées par les grecques lors des banquets ? Mais je lui préfère a couronne de laurier en or d'Alexandre le Grand. un chef-d'œuvre de légèreté et de raffinement. Pour la couronne d'épines du Christ, rassurez-vous, elle n’a pas brûlé dans l’incendie de Notre-Dame. C’est la relique par excellence, mais symbole de la souffrance absolue. 

Est-ce que aujourd’hui les diadèmes sont à la mode ?

Tant que les petites filles rêveront de devenir princesses, l’espoir est là. Au déclin de l’aristocratie européenne, celles qu'on appelait les princesses dollars, ont acheté en quantité d’anciens diadèmes ou commandé de nouveaux modèles. Depuis deux ans, plusieurs couturiers font défiler leur modèle avec des diadèmes sur la tête. On peut y voir une nouvelle affirmation du pouvoir des femmes. C’est possible. Mais je ne crois pas qu’on parlera de sitôt de couvre-cheftaine. Quoique…

En tout cas, si vous voulez tout savoir sur les joyaux des couronnes de France, il vous suffit de vous inscrire sur le site de l'école de joaillerie Van Cleef & Arpels pour suivre la conférence gratuite du 5 mai à 19h et découvrir leur époustouflante épopée.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale Elizabeth II
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants