1 min de lecture Société

Élie Semoun rend hommage à Pierre Desproges sur RTL : "On va continuer à rire de tout"

INVITÉ RTL - L'anniversaire de la mort de Pierre Desproges est l'occasion de s'interroger sur la question de l'humour aujourd'hui. À la question "peut-on rire de tout", Élie Semoun répond oui, sans hésitation.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Peut-on rire de tout ? Crédit Image : ISABELLE ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi Journaliste RTL

Il y a 30 ans jour pour jour, l'humoriste Pierre Desproges disparaissait. Quand on se pose l'éternelle question "peut-on rire de tout ?", c'est évidemment à lui qu'on pense. Pour Élie Semoun, malgré l'humour noir et sans filtre de Pierre Desproges, il aurait encore du succès en 2018. Selon lui, "n'importe quel artiste ne peut pas rire de tout. Tous les sujets sont acceptables et abordables tant qu'il n'y a pas de mépris ou de racisme".

Et l'humoriste de prendre l'exemple de son spectacle: "J'aborde des sujets qui sont extrêmement "touchy" comme le jihadisme ou la pédophilie". Il affirme même ne s'être jamais auto-censuré estimant que son public sait qu'il n'a "du mépris pour personne".

Pour Élie Semoun, les personnes qui s'offusquent sur les réseaux sociaux "ne sont pas si nombreux que ça. Je joue devant des salles remplies et j'entends des "Oh!" et des "Ah!" mais aussi un rire libérateur."


Il estime par ailleurs qu'il y a aujourd'hui de l'humour "pour tous les goûts, des sujets plus futiles mais aussi des collègues comme Gaspard Proust qui va assez loin". Les humoristes français de la nouvelle génération ne seraient, ainsi, censurés en rien.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Débat Humour
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants