2 min de lecture Exposition

Des icônes de l'art moderne exposées pour la première fois à la Fondation Vuitton

REPLAY - La Fondation Vuitton expose 60 œuvres à Paris. Toutes sont considérées comme majeures pour le 20ème siècle.

Laissez-vous tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Une grande exposition à la Fondation Vuitton Crédit Image : Edward Munch | Crédit Média : Monique Younès | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Axel Dauvergne

L’événement artistique de cette semaine a lieu à la Fondation Vuitton à Paris qui réussit un nouveau coup d'éclat : réunir pour la première fois des œuvres, pour la plupart des tableaux, qui ont révolutionné l'art moderne.60 œuvres considérées aujourd'hui comme les plus importantes du 20ème siècle. Devenues des icônes parce que le public, les peintres et bien sûr le marché de l'art en a décidé ainsi au fil des siècles. Ces œuvres à peu près inestimables, commercialement, proviennent des 40 plus grands musées privés ou publics au monde. 

Un casting de rêve

Voici le casting : La Danse de Matisse vient de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, Le cri de Munch arrive d'Oslo, La colonne sans fin de Brancusi a été prêtée par le Moma ! Au bout d'un moment, c'est l'exposition elle-même qui devient une icône. On s'en souviendra longtemps, car c'est plus qu'une expo, c'est une expérience. La première salle est intitulée : "la ligne expressionniste subjective"; de Bacon à l'homme qui marche de Giacometti, en passant par Malevitch, sans oublier la grande peintre finlandaise Schjerfbeck, que vous n'êtes pas forcés de connaître et que vous allez découvrir. Au fond de cette salle, le Cri de Munch que vous n'aurez pas souvent l'occasion de voir en France. Même la directrice artistique de la Fondation Vuitton, Suzanne Pagé, qui connait  ce Cri par cœur, en est bouleversée. "Il est ressenti par chacun de nous comme le cri d'angoisse fondamental qui nous habite, qu'on ne sait pas hurler avec cette violence" explique t-elle.

Certes, il ne suffit pas d'engager les plus grandes icônes de l'histoire de l'art pour réussir une exposition, mais ça aide. Celle-ci dessine une sorte de géographie des sensibilités européennes du 20ième siècle. On sort de la première salle ébranlé et nous voilà dans la ligne contemplative. les paysages de Ferdinand Holder, des nymphéas de Monet, et des crépuscules inquiétantes de Emil Nolde. Mondrian fait la transition. Il peignait des dunes, au début, elles sont là, et dans la salle suivante l'abstraction. Quand vous entrez dans la quatrième salle, vous avez l'impression que les Picasso vont sortir de leur toile pour se battre avec le Bonnard qui est là, langui, évanescent, estival, quand Picasso est sexuel, primaire, cubiste. Un combat de titans. 

Des peintures pop

Les œuvres exposées reprennent les grandes lignes de la collection de la Fondation Vuitton et que Bernard Arnault nous a exposé ici même : il veut montrer au grand public qu'il y a dans l'histoire de l'art une ligne expressionniste, une autre contemplative, et qu'elles se croisent et se complètent.

À lire aussi
Gandalf et Legolas dans "Le Seigneur des Anneaux : Le Retour du Roi" exposition
"Tolkien, voyage en Terre du Milieu", une exposition au cœur du "Seigneur des Anneaux"

Vous verrez dans cette expo à la Fondation Vuitton, des peintures pop, ou pré-pop, notamment celles de Picabia et de Fernand Léger. La dernière salle quand à elle, est consacrée à la musique, avec deux icônes absolues La danse et La tristesse du roi, de Matisse. Il fallait pouvoir réunir ces deux œuvres, et Suzanne Pagé n'est pas peu fière d'avoir réussi son coup : 
 
Si la plupart des 60 œuvres exposées à la Fondation Vuitton ont fait scandale en leur temps, ce n'est pas un hasard. On ne fabrique pas des icônes sans remous, sans déranger l'ordre établi. L'exposition intitulée Les clés d'une passion commence le 1er avril, jusqu'au 6 juillet.  Admirer ces soixante chef-d'œuvres en même temps, c'est une tentation à laquelle on vous conseille de céder

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Exposition Laissez-vous tenter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants