3 min de lecture Laissez-vous tenter

Delphine de Vigan : "Dans 'D'après une histoire vraie', ça m'amusait de mêler le vrai au faux"

REPLAY - Quatre ans après son best-seller "Rien ne s'oppose à la nuit", vendu à plus d'un million d'exemplaires, Delphine de Vigan publie "D'après une histoire vraie", le gros coup de cœur de cette rentrée littéraire.

Laissez-vous Tenter Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
Laissez-vous tenter du 25 août Crédit Image : MIGUEL MEDINA / AFP | Crédit Média : Le service culture | Date :
La page de l'émission
Bernard Lehut
Bernard Lehut et Arièle Bonte

Delphine de Vigan est l'une des têtes d'affiche de la rentrée littéraire. Des centaines de milliers de Français ont lu son précédent livre, Rien ne s'oppose à la nuit, et, pour la plupart, ils ont été bouleversés par ce texte consacré à la mère de l'auteure, longtemps prisonnière de la folie, ce que l'on appelle la bipolarité. Quatre ans après ce succès, Delphine de Vigan publie donc D'après une histoire vraie.

Un hommage à Stephen King

Tout commence comme une suite autobiographique au triomphe de Rien ne s'oppose à la nuit. Une romancière, Delphine, ne parvient plus à écrire une ligne, tétanisée par le succès d'un ouvrage sur sa mère. Vulnérable, elle rencontre une inconnue dont l'identité se résume à une initiale. L., L. connait tout de Delphine, s'immisce dans sa vie, se rend indispensable. Nous voilà témoins de cette emprise de plus en plus suffocante, et, en apnée nous aussi, ne cessons de nous demander ce qui est vrai ou faux dans cette histoire.

Le troublant crescendo de cette prise de possession fait penser au thriller de Stephen King, Misery, dans lequel un écrivain est pris en otage par une lectrice. "Je suis moi-même lectrice de Stephen King. J'aime énormément ses romans, en particulier ceux où il met en scène des écrivains. J'avais envie de lui rendre hommage", a confié Delphine de Vigan à RTL
C'est un art particulier de créer un suspense et de l'angoisse, dans un roman.  Delphine de Vigan le fait d'ailleurs avec aisance. "C'est important pour moi que le lecteur prenne le livre et n'ait pas envie de le quitter. Cette idée de suspens est nouvelle pour moi, et j'espère que ça marche", a-t-elle expliqué à RTL

"D'après une histoire vraie", de Delphine de Vigan
"D'après une histoire vraie", de Delphine de Vigan Crédit : JC Lattès

Entre réalité et fiction

À lire aussi
Vanille chante ''Suivre le Soleil'' dans les Grosses Têtes Fête de la musique
Fête de la musique 2019 : Black M, Marc Lavoine, Vanille... Découvrez le programme de RTL

L'auteur de D'après une histoire vraie brouille en permanence les frontières entre le réel et l'imaginaire. Mais Delphine de Vigan refuse de dire si le personnage de "L." a existé. "Je ne peux pas le dire. Le roman est sous-tendu par ces interrogations. Mais L. existe sous une forme et sous une autre", a-t-elle répondu avec mystère. 

Les premiers mots de Delphine, l'héroïne du roman elle-aussi écrivain, sont : "Quelques mois après la parution de mon dernier roman, j'ai cessé d'écrire. Pendant presque trois années, je n'ai pas écrit une ligne." De son côté, l'écrivain explique ne pas avoir beaucoup écrit non plus, après la sortie de Rien ne s'oppose à la nuit. "J'ai fait un film, et puis j'aurais été incapable d'enchaîner avec un nouveau roman après la parution de ce texte. Parce que c'était personnel, ça a été compliqué pour moi de l'accompagner sereinement. Chaque écrivain a aussi son rythme, moi j'ai besoin de temps."

Je n'ai pas écrit ce livre pour obtenir un prix

Delphine de Vigan
Partager la citation

Son double, Delphine, reçoit aussi des courriers d'injures, anonymes bien sûr, après la publication de son livre sur sa mère. "J'ai reçu cette forme de violence", raconte l'auteure française. "Mais je retiens surtout l'accueil chaleureux et bienveillant de Rien ne s'oppose à la nuit."

L'obsession des lecteurs et des journalistes pour connaître le vrai dans un roman est "une tendance générale", selon Delphine de Vigan. "Je pense que c'est un phénomène de notre époque. Il va de paire avec la télé-réalité. Dans D'après une histoire vraieça m'amusait de mêler le vrai au faux."
Et si le livre est l'un des événements de la rentrée, Delphine de Vigan ne se préoccupe pas des grands prix de l'automne. "Ce n'est pas un objectif en soi", a-t-elle confié à RTL. "Je serais très contente d'avoir un prix mais je n'ai pas écrit ce livre pour en obtenir un."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Littérature Delphine DE VIGAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779491649
Delphine de Vigan : "Dans 'D'après une histoire vraie', ça m'amusait de mêler le vrai au faux"
Delphine de Vigan : "Dans 'D'après une histoire vraie', ça m'amusait de mêler le vrai au faux"
REPLAY - Quatre ans après son best-seller "Rien ne s'oppose à la nuit", vendu à plus d'un million d'exemplaires, Delphine de Vigan publie "D'après une histoire vraie", le gros coup de cœur de cette rentrée littéraire.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/delphine-de-vigan-dans-d-apres-une-histoire-vraie-ca-m-amusait-de-meler-le-vrai-au-faux-7779491649
2015-08-25 09:52:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XT6LBMq9vCycgyfwCq0ogw/330v220-2/online/image/2015/0824/7779486905_la-romanciere-delphine-de-vigan-publie-d-apres-une-histoire-vraie-lors-de-la-rentree-litteraire-2015.jpg