1 min de lecture Mode

Décès du couturier Francesco Smalto

Le styliste italien avait 87 ans. Il a notamment habillé le roi Hassan II du Maroc.

Francesco Smalto au défilé de la collection Smalto prêt-à-porter hiver 2006-2007 (archive)
Francesco Smalto au défilé de la collection Smalto prêt-à-porter hiver 2006-2007 (archive) Crédit : OLIVIER LABAN-MATTEI / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le grand couturier italien Francesco Smalto est décédé dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 avril à Marrakech, à l'âge de 87 ans, révèle lundi la maison de couture qu'il avait fondée. 

Francesco Smalto avait créé sa maison de couture pour hommes en 1962 à Paris. Popularisé notamment par le roi Hassan II du Maroc, il a habillé les plus grands chefs d'Etat ainsi que de nombreuses célébrités. Il avait cédé l'entreprise et s'était retiré en 2001.

Collection hommes automne-hiver 1998/1999. Deux mannequins s'embrassent sur le podium Crédits : PIERRE VERDY / AFP | Date : 06/04/2015
4 >
Collection hommes automne-hiver 1998/1999. Deux mannequins s'embrassent sur le podium Crédits : PIERRE VERDY / AFP | Date : 06/04/2015
Automne-hiver 1998/1999 : le champion olympique de judo Djamel Bourras défile pour Francesco Smalto. Crédits : PIERRE VERDY / AFP | Date : 06/04/2015
Prêt-à-porter automne-hiver 2000/2001. Francesco Smalto salue à la fin du défilé. Crédits : PIERRE VERDY / AFP | Date : 06/04/2015
Deux mannequins prennent la pose pour présenter la collection printemps-été 2014 lors de la Fashion Week en juin 2013 à Paris. Crédits : Julien M. Hekimian / GETTY IMAGES EUROPE / Getty Images | Date : 06/04/2015
1/1
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Mode Italie Maroc
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants