1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. "On n'est pas couché" : Philippe Faucon répond aux critiques de Guillaume Gallienne sur "Fatima"
2 min de lecture

"On n'est pas couché" : Philippe Faucon répond aux critiques de Guillaume Gallienne sur "Fatima"

Invité de Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché" samedi 12 mars sur France 2, le réalisateur Philippe Faucon a répondu aux critiques de Guillaume Gallienne sur le film "Fatima" au micro de RTL.

Anne-Sophie Blot
Anne-Sophie Blot

Philippe Faucon, le réalisateur du film Fatima, césarisé "Meilleur film" et Soria Zeroual, l'héroïne du long-métrage, étaient les invités d'On n'est pas couché, l'émission animée par Laurent Ruquier sur France 2, samedi 13 mars.

Le réalisateur a été incité à réagir aux déclarations de Guillaume Galienne sur RTL la semaine dernière. Invité de Marie Drucker dans le Journal inattendu du samedi 5 mars, l'acteur et réalisateur français se demandait si le choix de césariser Fatima était artistique ou politique. "Je m'interroge quand même sur le choix de la famille du cinéma français à vouloir tout le temps prôner la diversité culturelle. Parfois je ne sais pas à quel point le moteur de tout cela est artistique ou politique", avait lancé le sociétaire de la Comédie-Française.

Il aurait eu le droit de s'interroger s'il avait vu le film

Philippe Faucon

"On n'a pas les mêmes points de vue artistiques, a répondu Philippe Faucon sur le plateau d'On n'est pas couché. Je pense qu'il exprime une incompréhension d'une partie de l’establishment français du cinéma qui a du mal à comprendre qu'un film comme Fatima ait pu réunir le nombre de voix suffisant pour obtenir le César du meilleur film." Philippe Faucon a également ajouté à l'intention de Guillaume Gallienne qu'il "aurait eu le droit de s'interroger s'il avait vu le film." En effet, le comédien avait précisé sur RTL qu'il n'avait pas encore eu l'occasion de visionner le long-métrage. 
Fatima
raconte l'histoire d'une femme de ménage qui vit seule avec ses deux filles, Souad, 15 ans, adolescente en révolte, et Nesrine, 18 ans, qui commence des études de médecine. Elle ne parle pas bien le français et le vit comme une frustration dans ses rapports quotidiens avec ses filles. 

Étiquette de "politiquement correct"

Face aux critiques de "politiquement correct", le réalisateur a défendu les "choix esthétiques" de son film. "Le parti pris de ce film, c'est que la mise en scène ne prend pas le pas sur les interprètes et le jeu. Le jeu est servi par une interprète qui n'est pas une professionnelle et deux très jeunes comédiennes (Zita Hanrot et Kenza Noah Aïche). Il s'agissait de trouver une écriture simple."
Outre le César du meilleur film, Fatima a aussi reçu les statuettes de la meilleure adaptation et du meilleur second rôle, lors de la 41e cérémonie organisée par l'Académie des arts et techniques du cinéma, vendredi 26 février à Paris.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/