1 min de lecture Littérature

Canicule, farniente... D'où viennent les mots de l'été ?

L'étymologie des mots utilisés pour désigner la période estivale réserve son lot de surprises.

GILBERT_245x300 Un bonbon sur la langue Muriel Gilbert iTunes RSS
>
Canicule, farniente... D'où viennent les mots de l'été ? Crédit Image : AFP / Lionel Bonaventure | Crédit Média : Muriel Gilbert | Durée : | Date : La page de l'émission
Muriel Gilbert
Muriel Gilbert

Quelle est l'origine du mot "été" ? Il vient du latin aestatem, le "temps de la chaleur". Pour rester dans la transpiration et le latin, savez-vous d’où nous vient la canicule ? En termes d’étymologie, canicula veut dire "petite chienne" en latin. À Rome, c’était le surnom de l’étoile Sirius.

Il désignait la période du 24 juillet au 24 août, le moment de l’année où cette étoile se lève en même temps que le soleil. Bien avant l’invention du concept de vacances, pendant la canicula, les riches Romains échappaient déjà à la chaleur de la grande cité en allant prendre l’air à la campagne. Un avant-goût de dolce vita. 

Le terme  "farniente" vient du "fare niente" italien, qui veut dire "ne rien faire". On trouve la première trace de ce mot dans la littérature française sous la plume de Mme de Sévigné, au XVIIe siècle. Aujourd'hui, les Italiens ne disent plus de farniente mais "relax" à l'anglo-saxonne. Il semblerait qu'on préfère toujours choisir les mots des autres pour se sentir en vacances. 

À lire aussi
Un dictionnaire (photo d'illustration) langue française
Les places de cinéma coûtent-elles chères ou cher ?

Une question de patois

Une invitation au voyage que l'on retrouve au sein de la langue française. Les aoutiens et les juillettistes sont des concepts qui n'existent qu'en France. De plus, le vacancier peut être considéré comme un étranger sur son lieu de vacances comme dans son propre pays. Je me suis aperçue l’an dernier que les habitants de l’île d’Oléron appelaient les touristes des "baignassouts". Les Corses préfèrent eux les "pinzuttu" (pine-soute). 

Seul le sacro-saint apéro semble mettre les Français d'accord. Notamment le pastis et les glaçons. En provençal, pastis signifie "mélange". Cette concoction de plantes, notamment d’anis et de réglisse, a été élaboré pour se substituer à l’absinthe au début du XXe siècle. 

Paul Ricard, alors âgé de 23 ans, est le premier à avoir l’idée d’utiliser le mot sur l’étiquette de son apéritif, avec le slogan : "Le vrai pastis de Marseille". Attention, comme disait Fernandel, "le pastis c’est comme les seins, un c’est pas assez, mais trois c’est trop". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Littérature Mots Vacances
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794453211
Canicule, farniente... D'où viennent les mots de l'été ?
Canicule, farniente... D'où viennent les mots de l'été ?
L'étymologie des mots utilisés pour désigner la période estivale réserve son lot de surprises.
https://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/canicule-farniente-d-ou-viennent-les-mots-de-l-ete-7794453211
2018-08-18 09:49:56
https://cdn-media.rtl.fr/cache/-P8kNPuC13wGIiKiwuu88A/330v220-2/online/image/2018/0417/7793048651_des-personnes-profitent-du-soleil-pres-de-la-tour-eiffel-a-paris-le-26-mars-2017.jpg