2 min de lecture Stéphane Bern

André Comte-Sponville à l'honneur dans A La Bonne Heure

VIDÉO - Les Editions de L'Herne viennent de publier le "Cahier Comte-Sponville" pour rendre hommage au travail du philosophe. A cette occasion André Comte-Sponville est l'invité de Stéphane Ben le 28 janvier 2020.

A la bonne heure - Stéphane Bern À la Bonne Heure ! Stéphane Bern iTunes RSS
>
André Comte-Sponville dans À La Bonne Heure ! le 28 janvier 2020 Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Germain Sastre
Germain Sastre
Rédacteur émission

Le 15 janvier dernier, la prestigieuse collection des Cahiers de L'Herne a mis à l'honneur André Comte-Sponville en lui consacrant une monographie. Parmi les philosophes français contemporains, ce dernier a toujours occupé une place à part. Par la simplicité et l’élégance de son écriture, par son souci de clarté, il a su rendre la philosophie accessible à un large public. 

Philosophe à part entière depuis plus de 30 ans, sorti des meilleures écoles, il a construit au cours des années une philosophie ambitieuse, forte et en particulier morale, à travers différents ouvrages et traités. C’est justement l’un d’entre eux, le Petit traité des grandes vertus, publié en 1995, qui lui a assuré une audience considérable dans le monde entier.

André Comte-Sponville occupe encore une place particulière par son souci de mettre la philosophie au cœur de la Cité et de la vie. Il nous rappelle qu'elle a d’abord été, sinon un "art de vivre", du moins un "choix de vie". Elle est également une certaine façon de penser. Que philosopher, c’est à la fois, "penser sa vie" et "vivre sa pensée". La grande majorité de ses lecteurs attendent de ses livres, non seulement une manne pour l’intelligence, mais une certaine "sagesse" sans "mystification ni lâcheté".

"L'Herne Comte-Sponville", la monographie consacrée au célèbre philosophe français
"L'Herne Comte-Sponville", la monographie consacrée au célèbre philosophe français

Cahier Comte-Sponville, dirigé par François L'Yvonnet, Editions de l'Herne, 272 pages, 33 euros.

À lire aussi
La réhabilitation du capitaine Dreyfus (deuxième à droite) Divertissement
Alfred Dreyfus : L'anecdote méconnue de son petit-neveu Yves Duteil

Toujours aux éditions de L'Herne et en parallèle de ce "cahier", André Comte-Sponville publie également un court essai sur Alain, ce philosophe athée qui se passionnait pour les religions, intitulé J'ai cru que c'était un homme.

"J'ai cru que c'était un homme" d'André Comte-Sponville (L'Herne)
"J'ai cru que c'était un homme" d'André Comte-Sponville (L'Herne)

"C’est qu’il y voyait comme des miroirs, où l’humanité, qui les a produites, se projette et se reconnaît. Aussi en parle-t-il avec empathie et profondeur : je n’ai rien lu de plus beau sur les religions de la nature (Pan), de l’homme (Jupiter) ou de l’esprit (judaïsme, christianisme). Et rien de plus juste, sur la laïcité. Mais comment celui qui écrivait qu’ 'il n’est permis d’adorer que l’homme' put-il tomber – tout en se le reprochant – dans l’antisémitisme que révèle son Journal inédit ? C’est ce que j’ai voulu essayer de comprendre". André Comte-Sponville

J'ai cru que c'était un homme, Editions de l'Herne, 120 pages, 8 euros.

Stéphane Bern et ses chroniqueurs

Ce matin, Stéphane Bern est accompagné par : Laetitia Nallet, Eric Dussart et Patrice Carmouze !

Lire la suite
Stéphane Bern Humour Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants