1. Accueil
  2. Culture
  3. Arts et spectacles
  4. Adeline Dieudonné livre 14 personnages et 2 minutes explosives dans "Kérozène"
2 min de lecture

Adeline Dieudonné livre 14 personnages et 2 minutes explosives dans "Kérozène"

INVITÉE RTL - L'autrice de "La vraie vie" est de retour avec un concentré hautement inflammable d'humour et de cruauté, d'innocence et de noirceur.

Aline Dieudonné
Aline Dieudonné
Crédit : RTL
Adeline Dieudonné est l'invitée en direct de Bernard Lehut. Après le succès phénoménal de son 1er roman "La vraie vie", la jeune romancière belge revient avec "Kerozene", un 2e livre à l'humour féroce
21:21
Adeline Dieudonné est l'invitée en direct de Bernard Lehut. Après le succès phénoménal de son 1er roman "La vraie vie", la jeune romancière belge revient avec "Kerozene", un 2e livre à l'humour féroce
21:21
Bernard Lehut & Aymeric Parthonnaud

À l'automne 2018, Adeline Dieudonné avait fait sensation avec son premier roman La vraie vie. Vendu à 300.000 exemplaires, La vraie vie a été couronné par de nombreux prix dont ceux de la FNAC et des lectrices de Elle. Elle est de retour avec Kérozène, publié aux éditions de L'Iconoclaste et qui ne passera pas inaperçu non plus.

Kérozène carbure à l'explosif ! Ce livre est une bombe, un concentré hautement inflammable d'humour et de cruauté, d'innocence et de noirceur, d'autant plus dangereux que ça se passe dans une station-service d'autoroute. Une performance d'écriture aussi : entre la première et la dernière page se déroulent deux minutes (de 23h12 à 23h14) pendant lesquelles se croisent 14 personnages dont un cheval plus un cadavre ! Dans ce laps de temps, l'écrivaine leur tire le portrait et raconte comment ils se retrouvent dans cette station-service... De Chelly, la prof de pole-dance qui trimballe dans son coffre le cadavre de son mari dont les jérémiades l'excédait à Monica, grand-mère indigne qui échappe à son petit-fils qui l'emmenait en Epahd, en passant par la jolie Victoire obsédée par une étrange phobie des dauphins, Loïc, le dépanneur, dragueur compulsif ou Julie qui se venge d'une belle-famille de gynécos obnubilés par l'hygiène...

"On ne sait pas d'où viennent les histoires, reconnaît Adeline Dieudonné. Certaines histoires, je peux dire qu'elles me viennent de documentaires qui m'ont impressionnée. Sur les dauphins par exemple ça vient du documentaire Black Fish sur cette orque en captivité et qui parlait de la monstruosité de la captivité des grands cétacés. Donc je me suis dit : qu'est-ce qui se passerait si un jour un dauphin décidait de se venger ? Les essais et les documentaires me nourrissent pas mal et puis la vie réelle, il suffit d'allumer la télé avec les infos..., remarque-t-elle". Elle reconnaît toujours essayer de voir jusqu'où elle peut aller et de se "balader au bord de la falaise sans tomber, c'est-à-dire sans entrer dans l'invraisemblable".

Il y a des moments absolument incroyables dans ce livre... On marche souvent sur un fil entre le fou rire et l'effroi comme ce déjeuner qui vire à l'examen gynécologique des beaux-parents pour vérifier le bon état de marche de leur future bru... "J'ai réfléchi à la docilité des femmes. On nous tend toujours l'épouvantail de la mégère. J'ai passé une grosse partie de ma vie à vouloir montrer que j'étais quelqu’un de gentil, de coopératif, de sympa... Et je me suis demandé jusqu'où pouvait aller cette obéissance quand on est face à des gens gentils et pétris de bonnes intentions, eux aussi."

À lire aussi

L'air de rien, par le biais de ces histoires extravagantes, Adeline Dieudonné aborde des thèmes très actuels, parfois douloureux : la condition féminine, le sort des personnages âgés, l'avortement, le viol, le terrorisme.

"Kérozène" d'Adeline Dieudonné
"Kérozène" d'Adeline Dieudonné
Crédit : L'Iconoclaste
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/