2 min de lecture Laissez-vous tenter

32 animateurs de France Télévisions sur scène pour "L'Hôtel du libre échange"

REPLAY - Quand une trentaine d'animateurs et journalistes de France 2 montent sur scène, c'est pour jouer "L'Hôtel du libre échange" de Feydeau, et c'est ce mardi soir sur France 2 à 20h50.

culture Laissez-vous tenter Yves Calvi & Le Service Culture iTunes RSS
>
32 animateurs de France Télévisions sur scène pour "L'Hôtel du libre échange" Crédit Image : Marie-Stéphane B | Crédit Média : Laurent Marsick / Monique Younès | Durée : | Date : La page de l'émission
Monique Younès
Monique Younès et Laurent Marsick

Quand France 2 fait monter ses animateurs sur les planches d'un théâtre ça donne L'hôtel du libre échange, une pièce de Feydeau produite par Olivier MInne avec Bruno Guillon, Michel Drucker, Sophie Davant et Virginie Guilhaume. Ils ont travaillé pendant 1 mois pour mener le projet à bien. Certains avaient même inventé un système pour apprendre au plus vite leur pièce. Bruno Guillon travaillait avec son smartphone, il y avait enregistré les répliques des autres et s’entraînait à dire les siennes.

Une pièce commode à adapter pour la télévision

C'est à Olivier Minne qu'on doit cette pièce à la télé, lui qui avait déjà produit Un fil à la patte au début des années 2000, déjà du Feydeau. D'ailleurs l'auteur s'est imposé assez rapidement au moment de choisir la pièce. "Il n'y a pas énormément d'auteurs qui ont écrit des pièces avec une grosse distribution qui soit aussi efficaces en prime-time", confie Olivier Minne. La pièce a été tournée 59 avenue de Ségur, dans un hôtel particulier de 1.000 m2, situé au cœur du 7e arrondissement de Paris... qui se trouve être le QG de campagne de François Hollande en 2012 ! Après des mois de recherche pour trouver une salle suffisamment proche des lieux de travail des uns et des autres c'est là qu'ils ont posé une partie du décor.

L’Hôtel du libre echange raconte avec moult quiproquo la mésaventure d'un couple illégitime joué par Thierry Beccaro et Virginie Guilhaume surpris par la police dans un hôtel sulfureux, celui du titre. Le mari cocu, Bruno Guillon, est censé être absent sauf que cette nuit là, lui aussi, mais pour son travail se trouve lui aussi à l’hôtel du libre échange. Le théâtre devient une thérapie pour Bruno Guillon qui fait ses premiers pas sur scène, ou encore Virginie Guilhaume. "J'ai accepté avant même qu'ils me demandent. Je nourris cette envie depuis très longtemps", abonde l'animatrice.

Une pièce qui a fait la renommée de Feydeau

L'Hôtel du libre échange, c'est le premier grand succès de Feydeau. La pièce a été jouée plus d'un an au théâtre des Nouveautés à Paris. La première a eu lieu le 5 décembre 1894. La même année que le Fil à la patte, qui a tenu 5 mois à l'affiche, et Le Ruban. Mais c'est L'Hôtel du libre échange qui consolide la réputation de Feydeau, qui se débarrasse de son co-auteur Maurice Desvallière.
 
Ce qui plaît dans la pièce, c'est cette mécanique implacable, parfaitement rodée : le public sait tout, voit tout, entend tout, devine ce qui va arriver, ça ne l'empêche pas d'éclater de rire quand ça arrive. L'Hôtel du libre-échange est un tempo infernal de situations abracadabrantesques. Pour les acteurs c'est absolument délicieux à jouer. L'écriture est virtuose au point de dissimuler cette virtuosité derrière le rire. Du coup, tout le monde rigole, ceux qui savent pourquoi et ceux qui se fichent de le savoir. C'est ce qu'on appelle un grand succès populaire. 32 animateurs sur scène, c'est donc à voir à 20h50 sur France 2, suivi d'un documentaire dans les coulisses des répétitions de cette pièce.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Laissez-vous tenter Théâtre Télévision
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants