1. Accueil
  2. Communication
  3. VIDÉO - Jeux d'argent : changer ses habitudes, ça peut rapporter gros !
1 min de lecture

VIDÉO - Jeux d'argent : changer ses habitudes, ça peut rapporter gros !

CHRONIQUES DE GAGNANTS (2/9) - Savoir changer ses habitudes peut être bénéfique pour remporter le gros lot. Et parfois, les petites erreurs peuvent changer le cours du destin...

loto3
loto3
Loto : un gagnant qui a du nez
00:00:48
RTL
En partenariat avec Logo FDJ

Il faut toujours se fier à son instinct, quitte à parfois changer ses habitudes. C'est l'histoire de Pierre, un Varois de 58 ans habitué des jeux d'argent. Depuis des années, il cochait régulièrement ses grilles avec les mêmes numéros. Mais un jour, il est interpellé par d’autres chiffres : ceux qui composent le numéro de téléphone de son agence d’intérim

À lire aussi

Comme s'il avait eu une révélation, Pierre décide alors de les utiliser pour jouer. Il prend quand même le soin d'ajouter le jour de naissance de son enfant, et ça marche : les numéros sont bons, il remporte six millions d’euros. 

Des erreurs qui rapportent gros

Elles au contraire n'ont pas fait exprès d'abandonner leurs chiffres fétiches. Le 12 décembre 2012, une mère et sa fille, originaires des Ardennes ont remporté la coquette somme de 12 millions d’euros. Elles avaient l’habitude de jouer les mêmes numéros depuis des années mais ce jour-là, elles cochent, sans le remarquer, le numéro 37 au lieu du 38. Cette petite étourderie leur a permis de décrocher l’une des plus belles cagnottes de la Française des jeux.

Même histoire pour ce joueur anglais, grand supporter du Barça. En avril dernier, il décide de miser sur son équipe mais se trompe et parie sur une victoire de l’AS Roma. Juste après s’être rendu compte de son erreur, il tente d’annuler sa mise mais c’est trop tard. Dépité, il regarde le match sans trop savoir qui supporter et voit finalement l’AS Roma l’emporter. Résultat :  52.623 dollars, soit près de 42.530 euros dans sa poche. 

L'Histoire elle aussi se charge de nous rappeler que certaines petites erreurs peuvent mener loin. Ainsi la pénicilline est née après une expérience ratée menée par Alexander Fleming sur les staphylocoques. Le pacemaker, qui sauve des vies tous les jours, a été inventé alors que John Hoops cherchait un traitement contre l'hypothermie. De quoi se pardonner largement toutes les étourderies d’une vie et se faire confiance, même dans l'erreur...

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/