1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. VIDÉO - Snapchat : comment l'application montre une autre image du conflit israélo-palestinien
2 min de lecture

VIDÉO - Snapchat : comment l'application montre une autre image du conflit israélo-palestinien

L'application mobile Snapchat a diffusé des images en direct de la vie quotidienne dans un premier temps à Tel Aviv, puis en Cisjordanie les 7 et 9 juillet 2015.

James Abbott
James Abbott

L'application mobile Snapchat a été créée initialement à des fins ludiques, permettant à des amis de partager des photos qui s'effacent toutes seules au bout de dix secondes. Mais les dirigeants de la compagnie américaine se sont retrouvés au cœur d'une polémique politique mardi 7 juillet.


Tous les jours, Snapchat publie en direct des "stories" et diffuse par ce biais des vidéos et images de l'atmosphère d'un lieu précis (Paris, New York...) ou d'un événement (Wimbledon, festivals...). Ces vidéos, visibles durant 24 heures, sont publiées directement par les habitants géolocalisés sur-place, et sont rassemblées en direct par Snapchat pour les proposer aux 100 millions d'utilisateurs quotidiens de l'application dans le monde.

Snapchat vivement interpellé sur Twitter après la "story" sur Tel Aviv

Après Paris début juin, c'était au tour de Tel-Aviv (Israël) mardi 7 juillet d'être mis à l'honneur. Mais à la vue de la vie tranquille menée dans la ville israélienne, des milliers de remarques ont afflué sur les réseaux sociaux. "#TelAviv en direct sur Snapchat, heureux en train de boire des smoothies et de s'amuser. Maintenant, @Snapchat pourquoi ne pas montrer ce qu'il se passe de l'autre côté du mur ?", interpelle un utilisateur mardi.

De nombreuses personnes ont en effet fait part de leur mécontentement de ne pouvoir observer qu'un seul aspect de la vie dans la région. Face à l'insistance des personnes, l'application américaine créée par des étudiants de Stanford, n'a pas tardé à réagir en annonçant qu'un dispositif identique sera mis en place deux jours plus tard en Cisjordanie.

Une véritable immersion

À lire aussi

Ces "stories" montrent souvent une image édulcorée des villes, mais Snapchat n'a pas pour autant censuré tous les moments de la vie en Cisjordanie. Vidéos des queues aux "checkpoints" pour entrer à Bethléem, images du mur érigé par Israël pour séparer Palestiniens et Israéliens à Ramallah se mélangent ainsi aux scènes de la vie quotidienne. En cette période de ramadan on peut ainsi assister à quelques célébrations au moment de la rupture du jeune, ou encore une partie de foot d'enfants dans la rue.

Snapchat a permis à ses utilisateurs de partager des vidéos de Cisjordanie avec le monde entier
Snapchat a permis à ses utilisateurs de partager des vidéos de Cisjordanie avec le monde entier
Crédit : Capture d'écran Snapchat
Snapchat a permis à ses utilisateurs de partager des vidéos de Cisjordanie avec le monde entier
Les images du mur séparant Israël des territoires palestiniens n'ont pas été censurées
Les vidéos des files d'attente aux "checkpoints" israëliens pour pénétrer dans Bethléem non plus
Pourtant Snapchat ne diffuse d'habitude que des images "édulcorées" des villes
Des scènes de la vie quotidienne, comme ici une jeune fille qui s'amuse de ne pas pouvoir manger avant la fin du jeûne du Ramadan
Quelques scènes festives de la rupture du jeûne le soir ont conclu les 5 minutes d'immersion
Snapchat a permis à ses utilisateurs de partager des vidéos de Cisjordanie avec le monde entier Crédits : Capture d'écran Snapchat
Les images du mur séparant Israël des territoires palestiniens n'ont pas été censurées Crédits : Capture d'écran Snapchat
Les vidéos des files d'attente aux "checkpoints" israëliens pour pénétrer dans Bethléem non plus Crédits : Capture d'écran Snapchat
Pourtant Snapchat ne diffuse d'habitude que des images "édulcorées" des villes Crédits : Capture d'écran Snapchat
Des scènes de la vie quotidienne, comme ici une jeune fille qui s'amuse de ne pas pouvoir manger avant la fin du jeûne du Ramadan Crédits : Capture d'écran Snapchat
Quelques scènes festives de la rupture du jeûne le soir ont conclu les 5 minutes d'immersion Crédits : Capture d'écran Snapchat
1/1

Ces images offrent une véritable immersion dans le quotidien d'une ville. Une autre image que celles que l'on voit traditionnellement du conflit israélo-palestinien est ainsi montrée par l'application qui permet à tous les utilisateurs de voyager un peu partout dans le monde grâce à la pointe de son doigt.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/