1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. VIDÉO - Quand Ariane 5 explosait en plein vol pour son premier lancement
1 min de lecture

VIDÉO - Quand Ariane 5 explosait en plein vol pour son premier lancement

C'est une journée historique pour Arianespace : après 22 ans de service, son lanceur Ariane 5 décollera pour la centième fois depuis la base de tir de Kourou, en Guyane, le 25 septembre. L'occasion de revenir sur son tout premier vol, en 1996, qui s'est plutôt mal terminé.

Leia Hoarau

La célèbre fusée fête, ce mardi 25 septembre, son 100e vol. Après avoir mis en orbite plus de 200 satellites en seulement 22 ans de service, Ariane 5 prendra sa retraite aux alentours de 2020. L'occasion de revenir sur ses débuts, plutôt ratés...

Le 4 juin 1996 marque le vol inaugural du nouveau prototype du constructeur européen Arianespace. Nommée Ariane 5, la fusée ne répondra malheureusement pas aux attentes des équipes puisqu'elle explose 37 secondes après son décollage, à 4.000 mètres d'altitude.

Initialement prévu pour accueillir des spationautes européens à bord d'une mini-navette appelée Hermès, le projet, trop coûteux et trop complexe, a été abandonné en 1992. Il faisait notamment appel aux nouvelles contraintes de sûreté introduites après l'explosion de la navette américaine Challenger (1986).

Une erreur informatique qui a coûté cher

L'échec de la mission d'Ariane 5, en 1996, est dû à une erreur informatique. Selon les ingénieurs du Cnes, par mesure d'économie, le logiciel de navigation de la fusée d'Ariane 5 était celui qui avait été conçu pour Ariane 4. Mais cela a suffi pour créer une incompatibilité entre logiciel et matériel.

En effet, le programme de gestion conçu pour Ariane 4 a été automatiquement transféré dans la configuration d'Ariane 5 sans être testé. Or, les spécifications de la nouvelle version de la fusée, notamment en phase de décollage, différaient de celles de sa version précédente. La variable allouée à "l'accélération horizontale" a posé problème et a causé, à elle seule, l'autodestruction de l'appareil.

Ce bug informatique, qui devait permettre une économie, a finalement coûté très cher à la France : plus d'un milliard de francs (152,4 millions d'euros). Mais jamais la même erreur n'a été commise de nouveau. Depuis ce lancer raté, seuls 4 échecs sont à déplorer chez Ariane 5, ce qui en fait l'une des fusées les plus fiables du marché.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire