2 min de lecture Astronomie

Une exoplanète semblable à la Terre découverte dans notre voisinage spatial

Le corps céleste serait en orbite autour de Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche de notre système solaire.

Vue d'artiste d'une exoplanète en orbite autour de son étoile (illustration)
Vue d'artiste d'une exoplanète en orbite autour de son étoile (illustration) Crédit : SIPA
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

La Terre se serait-elle trouvé une jumelle dans son voisinage spatial ? Les astrophysiciens de l'Observatoire européen austral (ESO) devraient annoncer d'ici la fin du mois d'août la découverte d'une exoplanète particulièrement ressemblante à la Terre. Le quotidien allemand Der Spiegel est à l'origine de la révélation. Le corps céleste aurait été découvert depuis l'observatoire de la Silla situé à proximité du désert de l'Acatama au Chili. 

La planète n'a pas encore de nom, mais se trouverait dans la "zone d'habitabilité". Cela signifie que l'eau à l'état liquide pourrait y exister. Cette condition détermine de manière importante l'apparition de la vie telle nous la connaissons sur Terre. Pour cela, l'astre doit être en orbite autour de son étoile à une distance permettant à l'eau de rester à l'état liquide à sa surface. On sait aussi que le corps céleste est une "rocheuse comme la Terre". En outre, elle serait en orbite autour de Proxima du Centaure, l'étoile la plus proche de notre système solaire. Cela en fait l'exoplanète la plus proche de la Terre jamais découverte. Elle se situe à 4.24 années-lumières, soit 40.000 milliards de kilomètres assure Der Spiegel. Richard Hook, le porte-parole de l'ESO, s'est refusé à commenter l'article de l’hebdomadaire allemand. En revanche, certains astrophysiciens se sont confiés au journal de manière anonyme. "Trouver ce corps spatial était un travail très difficile (...), nous étions aux limites de ce qui est techniquement possible de mesurer", a expliqué l'un d'eux.

Plusieurs exoplanètes déjà découvertes

La Nasa avait annoncé il y a environ un an la découverte d'une exoplanète similaire à la Terre, mais très éloignée, à 1.400 années-lumière. Baptisée Kepler 542b, elle a un rayon 60% plus grand que celui de la Terre et a de grandes chances d'être rocheuse avec une atmosphère épaisse et une grande quantité d'eau. Kepler 542b faisait partie de douze nouvelles exoplanètes figurant dans le dernier catalogue des découvertes du télescope spatial Kepler. Pour être retenues, ces exoplanètes doivent avoir un diamètre atteignant au maximum le double de celui de la Terre, et être en orbite autour d'une étoile à une distance où l'eau peut exister à l'état liquide à leur surface.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Astronomie Sciences Espace
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants