1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Netflix : la guerre des contenus de la vidéo en ligne ne fait que commencer
2 min de lecture

Netflix : la guerre des contenus de la vidéo en ligne ne fait que commencer

Les grands studios de Hollywood, Universal, Disney et Fox sont engagés dans une course contre la montre. Ils ont compris que Netflix est en train de bouleverser l'économie des images en remettant en cause nos habitudes de consommation.

Un utilisateur de Netflix
Un utilisateur de Netflix
Crédit : Sipa
Netflix : la guerre des contenus de la vidéo en ligne ne fait que commencer
03:01
Philippe Corbé & Loïc Farge

La valeur boursière de Netflix a été multipliée par deux depuis début janvier. Progression incroyable du service de vidéo en ligne, qui investit des sommes massives dans la production de séries, mais aussi de films, de documentaires, de spectacles et d'émissions.

Une progression si incroyable que les grands studios de Hollywood, Universal, Disney et Fox sont engagés dans une course contre la montre. Ils ont compris que Netflix est en train de bouleverser totalement l'économie des images en remettant en cause nos habitudes de consommation.

On regarde de moins en moins la télévision en linéaire, c'est-à-dire ce qui est diffusé dans le programme de la chaîne. De plus nous allons choisir les programmes que nous voulons regarder quand nous le voulons, où nous le voulons. Netflix est donc leur concurrent, et la bagarre se joue sur les contenus.

Envolée des prix

Les studios de Hollywood, même adossés à des groupes puissants, restent trop petits. C'est pour cela que Disney a proposé 52 milliards de dollars pour racheter les studios Fox. Le propriétaire de Universal a finalement fait une proposition concurrente à 65 milliards. Disney a du remettre au pot : 71 milliards de dollars finalement pour la Fox. Mickey doit donc sortir l’équivalent de 60 milliards d’euros pour racheter le studio des X Men, Titanic, Avatar et Simpsons.

À lire aussi

Disney va essayer de construire une plateforme concurrente à Netflix, où ses productions seront diffusées en exclusivité. Cette envolée des prix s'est accélérée parce que Universal et Disney avaient peur d'être rattrapées par Netflix. Devinez quoi ? En pleine bagarre pour le rachat de Fox, ils ont tous les deux été dépassés par Netflix en capitalisation boursière. Netflix est désormais la première entreprise de médias au monde.

La concurrence s'accroît

Netflix va-t-il pouvoir poursuivre sa progression ? La guerre du contenu ne fait que commencer. D'abord les chaines historiques se rassemblent pour proposer des offres de vidéo à la demande, comme Salto en France lancé par TF1, M6 et France Télévisions. Les chaines nationales ont un avantage : elles produisent des contenus adaptés à leur pays. On ne regarde pas forcément la même chose à Marseille et à Los Angeles.

Ensuite, Netflix a débauché respectivement à la Fox et chez Disney deux grands producteurs de télévisions qui ont connu beaucoup de succès ici, comme Shonda Rhimes, qui a crée notamment Grey’s Anatomy et Scandal. Des contrats de plusieurs centaines de millions de dollars.

Et la concurrence s'accroît : Apple investit, mais aussi Google, à travers sa plateforme vidéo Youtube.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/