7 min de lecture High-tech

MWC 2015 : le futur de la téléphonie s'affiche à Barcelone

DÉCRYPTAGE - Le Congrès mondial des mobiles a ouvert ses portes lundi à Barcelone. Géants de la high-tech et entreprises émergentes y présentent jusqu'à vendredi leurs innovations.

Un visiteur surveille son smartphone au World Mobile Congress de Barcelone 2015
Un visiteur surveille son smartphone au World Mobile Congress de Barcelone 2015 Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Inauguré par la présentation des Galaxy S6 de Samsung dimanche, le Congrès international des mobiles a ouvert ses portes au grand public lundi 2 mars à Barcelone. Tout les acteurs liés à l'écosystème de la téléphonie sont présents. Jusqu'à vendredi, géants de la high-tech et marques émergentes rivalisent d'annonces et d'innovations. Revue de détail de ce qu'il ne fallait pas rater.

Les stars de la téléphonie affûtent leurs gammes

Pour le monde de la téléphonie, c'était un peu le jour d'après. Après un quatrième trimestre 2014 marqué par les résultats historiques d'Apple (la marque à la pomme n'a jamais vendu autant de smartphones ni réalisé autant de profits que sur ces trois mois), tous les regards étaient braqués sur la riposte de Samsung, la veille de l'ouverture du salon. Le Coréen, qui rêvait encore il n'y a pas si longtemps de détrôner la marque à la pomme, a, sans surprise, esquissé le repositionnement de sa gamme Galaxy. 

Avec le S6 et sa déclinaison phablette S6 Edge, à mi-chemin entre le smartphone et la tablette, Samsung reprend la formule à succès initiée par son rival californien avec l'iPhone 6 et le 6 Plus. Exit le plastique, le Galaxy S6 s'habille désormais d'un métal plus raccord avec sa montée en gamme. L'interface simplifiée, la batterie non-amovible et le système de paiement sans contact maison achèvent de réaffirmer les velléités du Coréen a marcher sur les plates-bandes d'Apple, en reprenant ses points forts avant de facturer ses mobiles plus chers.

Le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge
Le Galaxy S6 et le Galaxy S6 Edge Crédit : AFP

Deux heures avant Samsung, le Taïwanais HTC a présenté lui aussi le nouveau fleuron de sa gamme One, le M9. À défaut de véritable innovation, ce nouveau modèle transforme aisément l'essai de son prédécesseur à la faveur d'une solide mise à jour technologique. Robuste, avec ses bords métalliques, profond, avec son écran LCD 3 full HD, puissant avec ses 3 Go de mémoire vive et son processeur Qualcomm Snapdragon 810, le M9 One se dote également d'un capteur photo 20 mégapixels grand angle, capable de capturer des vidéos 4K. À noter le partenariat avec Dolby qui offre une qualité sonore certaine à la faveur de ses hauts-parleurs stéréo.

À lire aussi
Le logo d'Apple sur un building californien. informatique
Pourquoi Apple s’appelle Apple ?

Depuis le rachat de la division mobile de Nokia, Microsoft fait dans le smartphone à prix réduit. Le renouvellement de la gamme Lumia n'échappe pas à la règle. Le géant américain insiste dans l'entrée de gamme sans pour autant renier la qualité. Poussés par un processeur 4 cœurs et 1 Go de mémoire vive, pilotés par Windows Phone 8.1 (avant la mise à jour Windows 10 à la rentrée prochaine), et flanqués d'un capteur photo 13 mégapixels, le Lumia 640 et sa déclinaison XL proposent la 4G au grand public, à 179 et 249 euros. Le tout, avec un abonnement d'un an au pack Office 365. 

>
Microsoft Lumia 640 XL

Six mois après la sortie du Z3, Sony ralentit la cadence et réserve son prochain vaisseau amiral, le Xperia Z4, à une autre grand messe high-tech. Le Japonais a quand même profité du salon barcelonais pour élargir sa gamme avec les Xperia E4G et le Xperia M4 Aqua. Le premier, à 149 euros, pour contrer la stratégie agressive des acteurs émergents de la téléphonie Alcatel, Wiko ou Xiaomi. Le second pour faire un pont avec le Z3, dont il singe le design sans les matériaux, et s'affirmer comme un modèle élégant et étanche, sans se ruiner (299 euros). Rayon tablette, la Xperia Z4 Tablet, écran 2K (deux fois la Full HD) et 17 heures d'autonomie, s'annonce déjà comme l'un des succès de l'année à venir.

Google a fait sensation avec son téléphone indémodable en kit, à assembler au gré de ses besoins, comme un jeu de construction, pour avoir un appareil entièrement personnalisable et durable. Avec son nouveau projet pilote Ara, la firme de Mountain View veut prendre le contre-pied de ses grands concurrents comme Apple. Le géant américain espère créer une véritable industrie autour de ce nouveau modèle, qui offrirait selon lui un accès plus facile à internet aux habitants des pays émergents.

La réalité virtuelle se précise

Aux confins du cinéma et des jeux vidéo, la réalité virtuelle ne devrait plus tarder à s'ouvrir au grand public. Cette technologie permet d'immerger l'utilisateur dans un monde fictif, le plus souvent, grâce à un casque occultant la vision et faisant profiter d'un écran à 360 degrés. Oculus, Valve ou encore Microsoft font figure de pionniers. Mais ce secteur frémissant séduit sans cesse de nouveaux acteurs. Pour preuve, alors que le plus grand salon professionnel du jeu vidéo (la GDC) se tenait à San Francisco cette semaine, certains fabricants ont également fait sensation à Barcelone avec des casques de réalité virtuelle.

Non content d'être la star du salon avec ses smartphones, Samsung a aussi révélé la nouvelle version de son casque Gear Vr, dévoilé l'an dernier. Jusqu'ici compatible avec le Galaxy Note, il revient cette fois dans le sillage de la nouvelle gamme Galaxy, développé en partenariat avec la filiale de Facebook Oculus, dont le casque nécessite une liaison avec un ordinateur. Plus petit et plus léger que son prédécesseur, il embarque un accéléromètre, un gyromètre et un capteur de proximité pour une immersion renforcée dans les jeux vidéo . À noter qu'il permet aussi de recharger le téléphone pendant l'utilisation.

>
HTC RE Vive

Associé au géant du jeu vidéo Valve, HTC a présenté son casque de réalité virtuelle Vive, qui doit lui permettre de concurrencer l'Oculus Rift. Le Taïwanais a diffusé à Barcelone une vidéo pleine de promesses. "Le début d'une nouvelle ère", selon son PDG Peter Chou. À terme, le Vive doit même "changer les interactions avec le monde". Fort de plus de 70 capteurs, de son rafraîchissement de 90 images par seconde et de sa vision à 360 degrés, il pourrait permettre d'assister à un concert depuis son canapé ou de revivre les grandes batailles de l'Histoire pour apprendre sans bachoter. Une première version sera proposée aux développeurs au printemps avant un lancement d'ici la fin de l'année.

Dans l'ombre de l'Apple Watch, les montres se tirent la bourre

À l'aube de l'officialisation de la montre connectée de la marque à la pomme, le salon barcelonais avait des faux airs de grand raout d'horlogerie. La plupart des fabricants ont exposé leurs nouveaux modèles de montres connectées. Plutôt deux fois qu'une, pour LG qui a présenté deux montres fonctionnelles à cadran rond et doré, dont l'une en 4G. Avec sa résistance à l'eau, son capteur cardio et son GPS sous Android Wear, la G Watch Urbane, la première, s'inscrit dans la lignée de son aînée, la Watch R, même si son cadran en métal et son bracelet en cuir détricotent sa ligne sportive. Plus volumineuse, l'autre version, la Urbane LTE vise le marché coréen. Avec une spécificité notable : elle est la première à intégrer un lecteur de carte SIM 4G. Un téléphone autonome au poignet, en somme.

La LG Watch Urbane LTE s'est exposée à Barcelone le 1er mars 2015
La LG Watch Urbane LTE s'est exposée à Barcelone le 1er mars 2015 Crédit : AFP

Finitions soignées, design élégant, bracelet de cuir, cadran doré en acier forgé à froid, lentille en cristal de saphir... Le Chinois Huawei se la joue premium avec sa Watch, une montre aux matériaux de qualité unanimement saluée par les observateurs présents en Catalogne. Développée en collaboration avec des spécialistes de l'horlogerie traditionnelle, la H. Watch jouit d'une autonomie d'une journée dans les standards du secteur. Un laps de temps durant lequel elle se mue en navigateur GPS, en capteur d'activité et en relais privilégié du smartphone pour l'affichage des alertes et des notifications.

>
Huawei Watch: The timeless design story

Valeur montante franco-chinoise dans les top ventes de smartphones, Wiko a présenté dans la capitale catalane les premiers fruits de ses velléités dans le marché en plein essor des montres connectées : la Wiko Watch. 100% plastique, ce premier jet vise l'entrée de gamme et doit permettre d'afficher tout un lot d'informations glané par des capteurs embarqués. Présentée au monde à Las Vegas à l'occasion du salon CES fin janvier, la Activité Pop du français Withings a révélé pour sa part une fonctionnalité inédite à Barcelone. Réservée jusqu'à présent aux possesseurs d'iPhone et d'iPad, sous le système d'exploitation maison iOS, elle sera désormais compatible avec l'interface Google Android, dédiée aux montres connectées.

Les gadgets du futur

Invité surprise du salon, le géant suédois Ikea a révélé une gamme de meubles "Home Smart" permettant de redonner vie à un téléphone portable via des zones de recharge par induction intégrées au mobilier. Une technologie, normée Qi, d'ores et déjà compatible avec près de 80 smartphones, que la marque jaune et bleue facturera seulement 20 euros supplémentaires par rapport à ses produits standards.

Ikea lance une gamme de meubles avec une technologie de recharge par induction
Ikea lance une gamme de meubles avec une technologie de recharge par induction Crédit : Ikea

Déverrouiller son smartphone au doigt et à l’œil, un horizon bientôt accessible. Le Chinois ZTE a exposé à Barcelone la technologie Eye Verify, un capteur capable de détecter l'empreinte des vaisseaux sanguins de l’œil grâce à la caméra frontale de l'appareil. Dans le même genre, l'Américain Qualcomm a dégainé un portable qu'il est possible de déverrouiller les doigts sales ou mouillés. Enfin, signe que la technologie n'est pas l'apanage de l'être humain, le Chinois Haier a présenté le Pet Tracker, un collier connecté permettant de ne plus perdre la trace de son compagnon à quatre pattes mais également... de téléphoner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Smartphone Montres connectées
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants