3 min de lecture High-tech

Molotov : que vaut le service qui veut réinventer la façon de regarder la télévision ?

Lancé ce lundi 11 juillet en France, le service Molotov veut changer la façon de consommer la télévision en regroupant au sein d'une même plateforme l'ensemble des programmes et replays des chaînes gratuites françaises.

Molotov
Molotov Crédit : Capture d'écran
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

C'est un service au nom détonnant crânement déterminé à faire l'effet d'une bombe. Au sortir de trois années de gestation, ponctuées par quelques annonces suscitant une attente médiatique crescendo, la plateforme Molotov sort de l'ornière ce lundi 11 juillet avec l'ambition affirmée de réinventer la manière dont on regarde la télévision.

Financée après une levée de fonds initiale de 10 millions d'euros, cette start-up française est pilotée par un trio rompu aux arcanes de l'audiovisuel, l'ancien président de Canal+, Pierre Lescure, l'ex-responsable de l'innovation de TF1, Jean-Marc Denoual, et le fondateur d'Allociné, Jean-David Blanc, convaincu de tenir avec Molotov un cocktail explosif à même de redéfinir la consommation des programmes diffusés à la télévision en collant au plus près des usages de leur époque.

Qu'est-ce que Molotov ?

Molotov est une plateforme en ligne donnant accès gratuitement sur tous les écrans connectés à Internet (télévision, ordinateur, tablette et smartphone) aux flux des chaînes de télévision françaises. Elle concentre au sein d'une même interface l'ensemble des programmes diffusés en temps réel et les catalogues de vidéos en replay. 

Elle se présente sous la forme d'une application articulée selon une logique de catalogue indépendante de la notion de chaînes, à la manière de Netflix. Emissions, films, documentaires, rencontres sportives... L'ensemble des programmes disponibles est regroupé dans un même endroit dans lequel il est possible de naviguer en fonction de différents critères et par l'intermédiaire d'un moteur de recherche interne que l'on peut contrôler à la voix.

Molotov est disponible à partir de lundi 11 juillet
Molotov est disponible à partir de lundi 11 juillet Crédit : Capture d'écran

Quels sont ses points forts ?

À lire aussi
Le logo d'Apple sur un building californien. informatique
Pourquoi Apple s’appelle Apple ?

Adapté à tous les écrans, Molotov met l'accent sur la mobilité et la consommation des programmes selon une logique de "snacking", permettant aux téléspectateurs de picorer les contenus à leur guise. Il est possible de naviguer entre les programmes selon de nombreux critères (chaînes, type de films, thème, titre, acteurs, journalistes, sportifs, réalisateur...) et chaque contenu en suggère d'autres en fonction des préférences de l'utilisateur.

L'application propose les contenus diffusés en temps réel et ceux qui sont disponibles en rattrapage. Il est possible de bookmarker des programmes pour les enregistrer sur le cloud et les visionner plus tard. Molotov offre une flexibilité appréciable en permettant de revenir en arrière pendant un direct en contrôlant la barre de défilement comme sur YouTube et d'accéder directement aux replays d'un programme, affichés sous la forme de vignettes.

Molotov veut changer la manière de consommer la télévision
Molotov veut changer la manière de consommer la télévision

Quelles sont les offres disponibles ?

L'application Molotov est gratuite et disponible dès ce lundi sur iPad et Apple TV avant de débarquer prochainement sur les télévisions connectés, les smartphones et les tablettes de toutes marques. Elle donne accès à 35 chaînes dont 25 de la TNT (à l'exception de Canal+ en clair), leurs catalogues de replays et à 10 heures d'enregistrement.

Molotov
Molotov

Canal+ et BeIn Sport manquent encore à l'appel mais des discussions sont en cours pour les intégrer à l'avenir. Les replays de TF1 et M6 font également l'objet de négociations avec Molotov. Deux options payantes offrent des services supplémentaires. Une offre à 3,99 euros par mois donne accès à 100 heures d'enregistrement supplémentaire et permet de regarder quatre programmes en simultané sur quatre écrans différents. La formule à 9,99 euros mensuels donne accès à 70 chaînes sans engagement et à 100 heures d'enregistrement.

Faut-il se laisser tenter ?

Malgré quelques imperfections (pas de Canal+ ni de BeIn Sport, pas de replays de TF1 et M6, des bugs à la mise en route et une qualité d'image légèrement inférieure à celle d'une box TV), Molotov laisse une bonne impression après quelques heures d'utilisation.

Outre son ergonomie confortable propice à l'exploration des programmes (20.000 sont proposés chaque mois à la télévision française, selon ses fondateurs), l'application donne le sentiment d'offrir au téléspectateur une maîtrise accrue des programmes grâce à ses fonctions de navigation pendant leur diffusion et la possibilité de reprendre un programme au même moment en passant sur un autre appareil.

Reste à voir comment la plateforme va étoffer son offre dans les prochaines semaines et quel accueil vont lui réserver les opérateurs, auxquels elle coupe l'herbe sous le pied en donnant accès gratuitement à l'essentiel des chaînes françaises.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
High-tech Télévision Médias
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants