2 min de lecture Espace

L'hélicoptère Ingenuity a réussi un premier vol historique sur Mars

La Nasa a fait décoller ce lundi 19 avril un petit hélicoptère à la surface de Mars pour prouver au monde qu'une autre exploration de l'univers est possible.

La Nasa veut prouver au monde qu'il est possible de voler ailleurs que sur Terre avec l'hélicoptère Ingenuity
La Nasa veut prouver au monde qu'il est possible de voler ailleurs que sur Terre avec l'hélicoptère Ingenuity Crédit : Nasa / JPL
Benjamin Hue
Benjamin Hue
et AFP

Ingenuity a bien volé sur Mars. Avec une dizaine de jours de retard sur le calendrier initial, la Nasa a confirmé ce lundi 19 avril qu'elle avait réussi à faire décoller pour la première fois son petit hélicoptère à la surface de la planète Mars. Un vol de quelques secondes réalisé aux alentours de 9h30 le matin dont les données sont parvenues sur Terre quelques heures plus tard.

"Les données altimétriques confirment qu'Ingenuity a effectué le premier vol d'un engin motorisé sur une autre planète", a affirmé un ingénieur du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, sous les applaudissements et les cris de joie. Une première image capturée par l'hélicoptère a été diffusée sur les réseaux sociaux de l'agence spatiale.

Arrivé sur Mars le 18 février en compagnie du rover Perseverance, Ingenuity doit réaliser plusieurs vols de démonstration en totale autonomie durant le mois à venir pour prouver au monde qu'il est possible de faire voler des engins sur d'autres planètes. 

Ces vols sont de véritables défis, car l'air martien est d'une densité équivalente à seulement 1% celle de l'atmosphère terrestre. Or c'est en poussant l'air en tournant que les hélices peuvent soulever du poids. Sur Mars, "il y a simplement moins de molécules à pousser", avait expliqué un ingénieur avant le vol.

À lire aussi
Propulsé
Une partie de la fusée chinoise s'est désintégrée au-dessus de l'océan indien

Même si la gravité y est moindre que sur Terre, les équipes de la Nasa ont dû développer un engin ultra-léger dont les pales tournent bien plus vite qu'un hélicoptère standard, pour réussir. Avec ses quatre pieds et deux pales superposées (1,2 m de long), il ressemble davantage à un gros drone.

Une vidéo doit être diffusée par la Nasa dans les prochains jours

Le lendemain du vol, une fois ses batteries rechargées, l'hélicoptère doit transmettre une photo en couleur de l'horizon, prise par son autre appareil photo. Mais les images les plus spectaculaires devraient venir du rover Perseverance, placé en observation à plusieurs mètres de là, et qui doit filmer le vol. La vidéo complète doit être transmise durant les jours suivants.

Maintenant que le premier vol a été un succès, le second pourrait avoir lieu dès le 22 avril. D'autres vols sont prévus, de difficulté croissante. La Nasa voudrait pouvoir faire monter l'hélicoptère jusqu'à 5 mètres de hauteur, puis tenter de le faire avancer latéralement. Quoi qu'il advienne, après un mois maximum, l'expérience Ingenuity s'arrêtera, pour laisser le rover Perseverance se consacrer à sa tâche principale: chercher des traces de vie ancienne sur Mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Fil Futur NASA
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants