1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. iPhone 6s, iPhone 6s Plus : que valent-ils face au Samsung Galaxy s6, Sony Xperia Z5, Huawei Mate S et la concurrence
4 min de lecture

iPhone 6s, iPhone 6s Plus : que valent-ils face au Samsung Galaxy s6, Sony Xperia Z5, Huawei Mate S et la concurrence

Les nouveaux téléphones d'Apple, l'iPhone 6s et l'iPhone 6s Plus, sont disponibles vendredi 25 septembre. Que valent-ils face à la concurrence ?

L'iPhone 6s et l'iPhone 6s Plus présentés par Apple le 9 septembre 2015
L'iPhone 6s et l'iPhone 6s Plus présentés par Apple le 9 septembre 2015
Crédit : RTL.fr
Benjamin Hue
Benjamin Hue

C'est le jour J pour le nouvel iPhone. Dévoilés le 9 septembre dernier, les nouveaux smartphones d'Apple sont commercialisés en France vendredi 25 septembre. Avec l'iPhone 6s et l'iPhone 6s Plus, Apple capitalise sur le succès de l'iPhone 6 lancé l'an dernier. Comme lors des dernières années impaires, celles des gammes "s", la marque à la pomme a préféré améliorer la précédente génération de son produit phare, qui doit prendre toute sa dimension grâce aux innovations introduites par iOS 9, avant d'innover avec l'iPhone 7. 

En attendant de connaître les performances réelles du processeur A9 des nouveaux iPhone, Apple se distingue comme toujours par son logiciel interne iOS qui offre l'expérience utilisateur la plus confortable du secteur. L'essentiel des caractéristiques (écran, processeur, autonomie, capteur d'empreintes digitales) de ses nouveaux smartphones les posent d'emblée dans les standards des meilleurs du marché.

L'écran 3D Touch, le plus avancé du marché ?

La principale nouveauté réside dans l'intégration de la technologie 3D Touch à l'écran tactile. Cette technologie permet de réaliser des actions en fonction du type de pression exercée pour simplifier la navigation et introduire de nouveaux usages contextuels (prévisualisation, accès rapide à des actions, dessin, déplacement plus précis du curseur dans la rédaction d'un message). Son utilisation a très largement séduit les journalistes spécialisés qui ont pu essayer les nouveaux iPhone pendant une dizaine de jours avant son lancement mais regrettent qu'elle ne soit opérationnelle qu'avec certaines applications natives.

Apple n'est pas seul sur le créneau. La concurrence ne l'a pas attendu pour exploiter ce type de technologie. Rival déclaré de la marque à la pomme, le numéro 3 chinois du marché, Huawei, a profité de l'IFA pour griller la politesse à Apple en dévoilant le Mate S, dont l'écran tactile sensible peut faire office de balance, lancer des applications en dessinant une lettre et permet de zoomer dans une image en exerçant une pression dessus. Mais le constructeur n'a pas précisé davantage les utilisations possibles de sa technologie et son smartphone n'est pas encore disponible.

À lire aussi

Comme avec son capteur d'empreintes digitales, Apple se distingue de la concurrence Android en ouvrant sa technologie aux développeurs qui vont pouvoir proposer des applications tirant partie de cette innovation. À l'inverse, les smartphones Android pâtissent du fait que Google ne permettent pas encore aux développeurs de travailler sur les fonctions liées à un composant inédit qui sont réservées aux applications du fabricant. À moyen terme, le 3D Touch de l'iPhone devrait générer un plus grand nombre d'applications, et donc certainement d'usages, que le Force Touch d'Android.

La vidéo en 4K, pas encore essentielle

En proposant l'enregistrement de vidéos en 4K sans limite et (selon les premiers tests) sans surchauffe, Apple prend un peu d'avance sur la concurrence Android qui propose désormais cette fonctionnalité pour des séquences limitées. Mais si les nouveaux iPhone sont capables de filmer dans une qualité quatre fois supérieure à la haute-définition, le manque d'appareils permettant de lire cette norme réduit pour l'instant l'intérêt de cette fonctionnalité même si elle permet à Apple de prendre date pour l'avenir.

En relevant seulement son capteur photo de 8 à 12 mégapixels, la pomme mise encore sur le traitement logiciel de l'image et ne succombe toujours pas à la course aux pixels. Sony propose, lui, 23 mégapixels avec ses derniers Xperia Z5 et Samsung, 16 mégapixels avec le S6. Comme les autres fabricants, Apple tient compte de la mode du selfie en ajoutant un avatar de flash à l'écran pour faire des autoportraits dans la pénombre. Surfant sur le succès du gif animé, Apple propose Live Photos, un mode dans lequel les images peuvent s'animer (de courtes vidéos) lorsqu'on effectue une pression prolongée avec 3D touch. La plupart des testeurs sont charmés par la fonction qui rappelle les images animées d'Harry Potter.

L'iPhone reste le plus cher

Côté prix, l'iPhone 6s est proposé sans abonnement entre 749 et 969 euros. Le Samsung Galaxy S6 est affiché à 599 euros en version 32 Go. La version Edge est vendue entre 699 et 899 euros. Le LG G4 est disponible à 649 euros et le Sony Xperia Z5 32 Go est annoncé à 699 euros (avec une mémoire extensible via cartes SD).

Le Huawei Mate S est disponible en précommande dans sa version 3Go de RAM et 32 Go de mémoire au tarif de 649 euros. La version avec l'écran Force Touch n'est pas encore annoncée. Au rayon des téléphones grands formats, l'iPhone 6s Plus est vendu entre 859 et 1.079 euros. Le Samsung Galaxy S6 Edge+ est proposé 799 euros en version 32 Go, comme le Sony Xperia Z5 premium (disponible en novembre).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/