1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Google veut prédire les retards des vols avant qu'ils ne soient affichés
2 min de lecture

Google veut prédire les retards des vols avant qu'ils ne soient affichés

Le géant du numérique utilise des algorithmes d'apprentissage automatique pour croiser de nombreuses informations en temps réel et signaler le retard potentiel des vols avant les annonces des compagnies aériennes.

Un avion Easy Jet (illustration)
Un avion Easy Jet (illustration)
Crédit : REMY GABALDA / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Lancée en 2011, la plateforme de comparaison de prix des vols aériens commerciaux Google Flights s'enrichit régulièrement des dernières avancées de la firme de Mountain View dans l'intelligence artificielle. Un an après s'être doté d'un système d'alerte dynamique pour déterminer le meilleur moment pour acheter un billet au meilleur prix, l'outil va désormais prédire les retards des vols avant qu'ils ne soient annoncés par les compagnies aériennes. 

Google Flights va utiliser pour cela des algorithmes d'apprentissage automatique. Ce procédé, également appelé "machine learning", est un sous-domaine de l'intelligence artificielle consistant à faire analyser de grandes quantités de données à des ordinateurs afin qu'ils apprennent par expérience et qu'ils puissent analyser d'eux-même de nouvelles situations.

Les retards prédits à partir de l'historique des vols

Google a indiqué le 31 janvier dans un post de blog que ses algorithmes allaient maintenant croiser les nombreuses informations disponibles en temps réel sur les statuts des vols avec l'historique des vols précédents. À partir de ces informations, la compagnie estime qu'elle pourra prédire d'éventuels retards, même si ces informations ne sont pas encore données par les compagnies aériennes. 

Les retards seront seulement signalés si leur probabilité est supérieure à 80%. Google précise cependant que les passagers seront tout de même invités à se présenter à l'heure à l'aéroport étant donné que l'annonce ne revêt pas de caractère officiel. La fonctionnalité est seulement disponible aux États-Unis pour l'instant.

En compétition avec les autres comparateurs de vols

À lire aussi

En un peu plus de sept ans, Google Flights s'est imposé comme un acteur majeur du marché du tourisme en ligne. En plus de fournir un service de qualité, le moteur de recherche de Google dispose d'un avantage déterminant sur les autres comparateurs de vols. Il est systématiquement favorisé lorsqu'un internaute effectue une recherche sur une liaison aérienne. Il apparaît en troisième ou quatrième place, sous la forme d'un lien sponsorisé.

Cette domination inquiète les acteurs du secteur, qui sont en outre clients de Google Adwords qui leur fournit des mots-clés afin d'apparaître dans les premiers résultats des recherches. La Commission européenne pourrait s'emparer du sujet et sanctionner Google pour concurrence déloyale, comme elle l'a fait pour le comparateur de prix Google Shopping.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/