1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Fusillades à Ottawa : de nombreuses informations diffusées via Twitter et Facebook
2 min de lecture

Fusillades à Ottawa : de nombreuses informations diffusées via Twitter et Facebook

CLICS À LA UNE - La police d'Ottawa, des officiels du gouvernement et les médias ont rapidement tenu la population informée grâce aux réseaux sociaux.

Le Parlement à Ottawa (illustration)
Le Parlement à Ottawa (illustration)
Crédit : MICHEL COMTE / AFP
Fusillades à Ottawa : de nombreuses informations diffusées via Twitter et Facebook
02:54
Fusillades à Ottawa : de nombreuses informations diffusées via Twitter et Facebook
03:24
Romain Renner
Romain Renner

Les fusillades d'Ottawa

Beaucoup d'informations concernant ces fusillades sont passées par les réseaux sociaux. Les instances officielles, d'abord, ont communiqué par le biais de Twitter. La police d'Ottawa y a notamment donné ses consignes, en anglais et en français.

De la localisation des fusillades à l'interdiction de rejoindre le centre-ville en passant par le numéro d'urgence à contacter en cas de besoin, tout a été communiqué via Twitter et Facebook. Le directeur de la communication du premier ministre canadien a, lui aussi, rapidement tweeté après les coups de feu : "Stephen Harper est sain et sauf. Il a quitté le Parlement".

Les médias sont également sur le coup. On a pu voir des photographies des élus canadiens se barricadant dans l'enceinte du Parlement et même une vidéo dans laquelle on peut entendre la fusillade qui s'y est déroulée publiée sur Youtube par un journaliste du Globe and Mail (695.000 vues en quatre heures).

Mauvaise journée pour le gouvernement

C'est une photo montrant Fleur Pellerin et Manuel Valls aux côtés de Zahia Dehar à la Fiac qui a surtout fait réagir les internautes.

À lire aussi

Vous l'aurez compris : ce n'est pas la présence de deux ministres à la foire internationale d'art contemporain qui pose problème mais bien celle de Zahia, la jeune femme qui s'est fait connaître lors d'une affaire de mœurs impliquant des joueurs de l'équipe de France de football mis en examen pour "recours à la prostitution de mineurs".

"Parmi les 3, c'est Zahia la plus respectable. C'est dire", attaque Chef Moha. "Valls et Pellerin avec Zahia. Après les sans dents, les sans figure", ajoute Claude. Bref, c'est une nouvelle polémique dont le gouvernement se serait bien passé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/