1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. "Football Manager 2016" : le jeu où vous êtes l'entraîneur revient avec un nouvel opus convaincant
4 min de lecture

"Football Manager 2016" : le jeu où vous êtes l'entraîneur revient avec un nouvel opus convaincant

TEST - L'édition 2016 de la simulation de gestion d'un club de football débarque sur PC et Mac.

La page d'accueil de votre partie
La page d'accueil de votre partie
Crédit : Football Manager 2016 Bêta
La page d'accueil de votre partie
Un aperçu de l'écran tactique où vous pouvez tout essayer
Le nouvel écran de consignes d'équipe
L'écran pour gérer les tactiques sur coups de pied arrêtés
Une causerie plutôt mitigée
Des écrans additionnels peuvent être ajoutés lors des matches
D'autres caméras existent pour suivre les rencontres
Une offre de contrat pour Maxwell
Les différentes options lors d'une offre de transfert
Optez pour le survêtement comme Marcelo Bielsa
Ou jouez-la plutôt comme Michel
Sinon, il y a la doudoune d'Arsène Wenger
Un aperçu de la sélection de draft dans le nouveau mode Fantasy Draft
La page d'accueil de votre partie Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Un aperçu de l'écran tactique où vous pouvez tout essayer Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Le nouvel écran de consignes d'équipe Crédits : Football Manager 2016 Bêta
L'écran pour gérer les tactiques sur coups de pied arrêtés Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Une causerie plutôt mitigée Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Des écrans additionnels peuvent être ajoutés lors des matches Crédits : Football Manager 2016 Bêta
D'autres caméras existent pour suivre les rencontres Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Une offre de contrat pour Maxwell Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Les différentes options lors d'une offre de transfert Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Optez pour le survêtement comme Marcelo Bielsa Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Ou jouez-la plutôt comme Michel Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Sinon, il y a la doudoune d'Arsène Wenger Crédits : Football Manager 2016 Bêta
Un aperçu de la sélection de draft dans le nouveau mode Fantasy Draft Crédits : Football Manager 2016 Bêta
1/1
Julien Absalon
Julien Absalon

Après Pro Evolution Soccer puis FIFA, le traditionnel ballet des jeux vidéo de football se conclut comme chaque année avec la sortie un peu plus tardive de Football Manager. Forte de 10 millions de copies écoulées depuis ses débuts, la célèbre simulation dans laquelle vous êtes dans la peau d'un coach de club ou d'un sélectionneur national fait son retour avec un nouvel opus disponible depuis vendredi 13 novembre sur PC et Mac.

Les premiers retours sur la version bêta, qui était disponible deux semaines avant la date de sortie officielle, font état d'un jeu vraiment abouti contrairement aux dernières années légèrement ternies par certains bugs. Un avis général que nous partageons après une cinquantaine d'heures de test. Mais comme "on ne change pas une équipe qui gagne", les développeurs du studio britannique Sports Interactive ont surtout procédé à de petites retouches plutôt qu'à l'intégration de nouveautés transcendantes.

Les notes des joueurs de Ligue 1 plus fidèles à la réalité

Pour lancer une partie, l'entraîneur que vous êtes, et qui est désormais modélisé en 3D selon vos souhaits, peut choisir son équipe de départ parmi les 116 championnats jouables dans 51 pays. Que vous ayez opté pour une grosse cylindrée comme le PSG ou d'un challenge à partir de la troisième division nord-irlandaise, c'est un job de manager à l'anglaise qui vous attend. Vous avez donc un contrôle total sur les joueurs, les tactiques, le staff, les entraînements, les transferts ou encore les contrats. Lors de leur première saison, qui peut être bouclée en une dizaine d'heures, les néophytes se sentiront probablement noyés par la multitude d'informations. Plusieurs écrans de l'interface ont néanmoins été revus pour plus de clarté, en particulier ceux qui permettent de faire les tactiques.

La base de données du jeu, dotée de plus de 300.000 joueurs, constitue le gros point fort du jeu. Elle est si riche que des clubs professionnels comme l'OGC Nice l'ont déjà utilisée pour recruter. La qualité de la notation sur 20 des joueurs des quatre divisions françaises jouables (Ligue 1 à CFA) n’était pas au rendez-vous ces derniers temps. En s’appuyant sur une nouvelle équipe de scouts, Sports Interactive a commencé à corriger le tir et les notes des joueurs sont globalement plus fidèles à la réalité. Quelques éléments mériteraient encore quelques renotations à la baisse, par exemple Lucas (PSG), ou à la hausse.

À lire aussi

Des approximations qui ne vous empêcheront pas de scruter le globe pour dénicher des pépites et sortir le chéquier en fonction de vos besoins sportifs et vos capacités financières. À ce propos, le marché des transferts semble être plus dynamique qu’avant. Comme en vrai, et peut-être même de manière un poil excessive dans le jeu, les prix se sont envolés.

Des nouveautés statistiques vraiment utiles ?

L’autre aspect de FM, sans doute le plus important, c’est bien évidemment le terrain. Le module pour mettre en place sa tactique est toujours aussi fourni et permet de laisser parler le Guardiola qui sommeille en vous. Il gagnerait tout de même à différencier un peu mieux les phases avec et sans ballon. Une fois le onze titulaire validé et après avoir répondu aux questions toujours aussi peu variées des médias avec qui les interactions restent limitées, votre match peut commencer.

Vous pouvez tout regarder ou juste observer les moments clés (3-5 minutes environ). Tout à fait acceptables, les graphismes du moteur 3D sont encore loin de ce que proposent FIFA et PES. Mais qu’importe : le jeu est avant tout attendu sur sa qualité footballistique qui semble être très satisfaisante en l'occurrence car les joueurs bénéficient d'animations supplémentaires. Cela ne vous protège toutefois pas d'un hold-up sur le seul tir du match de l’adversaire et signé par un quidam dont c'est le premier but de la saison... au mois d’avril.

En outre, Football Manager a intégré un outil d’analyse et de statistiques (appelé Prozone) ayant pour but de mieux décortiquer les matches. Mais la réelle plus-value apportée semble tout de même maigre alors qu’il s’agit d’une nouveauté phare selon les concepteurs. On est pourtant loin de la refonte de l’interface en 2015, des bouleversements tactiques de 2014 ou de l’arrivée de la 3D en 2009.

Deux nouveaux modes de jeu fantaisistes

Finalement, les nouveautés les plus notables sont ailleurs. L'une permet de transférer sur tablette (et vice-versa) sa sauvegarde issue du mode de jeu simplifié "Touch". Puis il y a deux nouveaux modes de jeu fantaisistes : "Create-a-Club" et "Fantasy Draft". Dans le premier, vous créez un club de A à Z. Dans le second qui se joue à plusieurs, les coachs choisissent chacun leur tour un joueur. Il ne fait cependant aucun doute que les inconditionnels de FM passeront la majeure partie de leur temps sur le mode de jeu principal qui se distingue avant tout par sa durée de vie infinie et son côté chronophage si bien résumé par le nom d'un one-man show britannique : "Football Manager a ruiné ma vie".

Les plus

Le bon rendu des matches
Des écrans plus intuitifs
Un jeu stable qui continent peu de bugs à sa sortie
Le dynamisme du mercato
Une communauté de fans très active pour embellir le jeu avec des photos et logos
Une base de données améliorée et toujours aussi grande...

Les moins

…mais qui souffre encore de quelques manques
Pas d’améliorations transcendantes
Quelques traductions encore hasardeuses
Les interactions avec les médias et les joueurs restent encore trop pauvres
Un marché des transferts sous le coup d'une inflation un poil excessive

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/