3 min de lecture Facebook

Facebook va (encore) changer ce que vous voyez en premier sur votre fil d'actualité

Inquiet de la baisse du nombre de contenus personnels partagés sur le réseau social, Facebook s'apprête à modifier à nouveau le fonctionnement de l'algorithme d'affichage du fil d'actualité.

Facebook envisage une nouvelle refonte de son fil d'actualité
Facebook envisage une nouvelle refonte de son fil d'actualité Crédit : Facebook
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Facebook ne veut pas devenir un simple agrégateur de contenus tiers. En mars dernier, les équipes du réseau social s'inquiétaient de la baisse progressive de posts personnels sur la plateforme. Les fils d'actualité des membres de Facebook sont en effet submergés par les vidéos, les articles, les publications sponsorisées et les événements en tous genres. 

Pour renouer avec le partage privé, le site a annoncé sur son blog une nouvelle mise à jour de l'algorithme d'affichage des contenus dans le newsfeed. Facebook va désormais prioriser et valoriser les posts des personnes suivies par un utilisateur. 

"Notre priorité est de faire en sorte que vous soyez toujours connectés aux personnes, aux endroits et aux choses de votre choix - à commencer par les personnes avec qui vous êtes ami sur Facebook", écrit Lars Backstrom, ingénieur directeur de Facebook sur le blog de l'entreprise.

Baisse de trafic en perspective pour les marques et les médias

Ce nouvel ajustement du fonctionnement du flux d'actualité se fait au détriment des pages impersonnelles du réseau social. L'actualité des amis et des proches des membres de Facebook passera avant celle des médias et des marques. "Nous allons actualiser le fil d'actualité durant les prochaines semaines de façon à ce que les messages postés par les amis auxquels ils sont vraiment attachés se situent plus haut sur votre fil", indique Lars Backstrom. 

À lire aussi
informatique
Pourquoi Apple s’appelle Apple ?

Concrètement, un article ou du contenu posté sur la page Facebook d'un média aura plus de chances d'apparaître dans les premières positions sur le fil d'actualité d'un internaute s'il a été partagé, "aimé" ou commenté par ses amis ou sa famille. 

Certaines pages doivent d'ores et déjà s'attendre à une baisse de trafic lorsque l'algorithme sera totalement déployé. Facebook précise néanmoins que cela dépendra de la façon dont elles interagissent avec leur public. Si les contenus sont beaucoup partagés, ils seront considérés comme personnels par le réseau social et davantage mis en valeur sur les fils d'actualité des utilisateurs. "Nous encourageons les pages à poster des choses que leur public ont des chances de partager avec leurs amis", écrit Lars Backstrom.

"Mettre en contact les gens et les idées"

Cette décision intervient quelques semaines après la polémique autour de la rubrique "trending", qui mentionne les sujets dont on parle le plus sur Facebook. Début mai, le réseau social a été accusé, par le site d'information Gizmodo qui a produit des témoignages d'anciens prestataires de Facebook, de manipuler les résultats apparaissant dans cette rubrique, quitte à écarter certains sujets.

Facebook a lancé une enquête interne qui a établi, selon le réseau social, qu'il n'y avait pas eu de démarche concertée ou de manipulation. Le géant californien a néanmoins assuré qu'il prendrait des mesures pour préserver la neutralité de sa plateforme. 

"Notre métier n'est pas de choisir les sujets auquel le monde devrait s'intéresser", a affirmé Adam Mosseri, vice-président au sein de Facebook, en charge du fil d'actualité, dans un message publié mercredi sur le site institutionnel du réseau social.  "Notre métier, c'est de mettre en contact les gens et les idées et de trouver les sujets qui présentent le plus d'intérêt pour les gens", a-t-il expliqué. 

Bientôt un portail d'actualité

En avril dernier, Facebook avait également confirmé que ses équipes travaillent sur une refonte de l'interface principale du site afin de regrouper les contenus d'actualité en plusieurs catégories thématiques, comme sur un site d'information. Selon les premiers éléments évoqués par la presse spécialisée, les utilisateurs pourront bientôt définir quelles catégories ils souhaitent voir en priorité et trouver plus facilement les contenus susceptibles de les intéresser.

Facebook avait déjà annoncé il y a plusieurs semaines une modification de l'algorithme du fil d'actualité pour proposer aux utilisateurs les publications les plus proches de leurs centres d'intérêt. Ces ajustements permettraient à Facebook de concurrencer davantage les plateformes d'actualité, comme Google News ou Twitter, et capter davantage l'attention de ses utilisateurs qui n'auraient plus besoin de quitter la plateforme pour s'informer tout en renouant avec le partage de contenus plus personnels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Facebook Réseaux sociaux High-tech
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants