1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook : une étude secrète réalisée à partir de 700.000 profils fait polémique
1 min de lecture

Facebook : une étude secrète réalisée à partir de 700.000 profils fait polémique

En se servant des "murs" de milliers d’utilisateurs, des chercheurs de Facebook ont réalisé une étude psychologique sur l’impact émotionnel du réseau social. Une étude qui pose des questions éthiques.

Une étude secrète réalisée à partir de 700.000 profils d'utilisateurs Facebook fait polémique
Une étude secrète réalisée à partir de 700.000 profils d'utilisateurs Facebook fait polémique
Crédit : LIONEL BONAVENTURE / AFP
Héloïse Leussier
Héloïse Leussier

Facebook et son utilisation des données personnelles font une nouvelle fois polémique. Un article de la revue américaine Pnas révèle que des chercheurs ont manipulé les fils d’actualité de 689.003 utilisateurs pendant une semaine pour observer la contagion émotionnelle sur le réseau social.

L'objectif : démontrer comment se propage les émotions

L’étude consistait à augmenter la visibilité de posts positifs ou négatifs dans le fil d’actualité des utilisateurs pour voir si la tonalité des messages vus se répercutait dans leurs propres statuts. 

Le résultat, pas vraiment étonnant, est que les personnes exposées à des nouvelles positives ont plus tendance à être positives elles-mêmes, et inversement pour les posts négatifs.

Le débat : l'utilisation des données

Mais la méthode de cette étude, réalisée sans que les personnes observées ne soient explicitement prévenues, fait débat. Cette expérience "pose de sérieuses questions éthiques", écrit Slate (version US), qui parle de "manipulation des émotions".  

À lire aussi

De leurs côté, les chercheurs estiment qu’ils n’ont rien fait de mal, puisque les utilisateurs de Facebook sont informés dans la section "Politique d’utilisation des données" du réseau social que leurs informations peuvent être utilisées pour des "opérations internes" dont "la recherche".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/