1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook face à la justice pour avoir scanné des messages privés
1 min de lecture

Facebook face à la justice pour avoir scanné des messages privés

Le réseau social analyse les messages privés que s'échangent les utilisateurs afin de mieux cibler les contenus publicitaires.

Le président-fondateur du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, le 30 avril 2014 à San Francisco
Le président-fondateur du réseau social Facebook, Mark Zuckerberg, le 30 avril 2014 à San Francisco
Crédit : AFP / Justin Sullivan
Marie-Pierre Haddad

Il est connu que nos moindres gestes sur internet sont épiés afin de recevoir des publicités ciblées en fonction des sites consultés. Cependant, Facebook aurait à nouveau franchi un seuil dans notre vie privée. En effet, un internaute accuse le réseau social de l'avoir espionné et d'avoir analysé ses messages privés afin de mieux cibler ses goûts.

Alors qu'une plainte a été déposée en 2013 par Matthew Campbell, le tribunal d'Oakland, en Californie, a jugé que l'action intentée était justifiée. Entre temps, le jeune homme a été rejoint par d'autres plaignants.

Une technique commerciale permise par la loi

Ils estiment que ce système viole l'Electronic Communications Privacy Act. Cette loi protège les communications privées via internet entre les Américains. En réponse, Facebook se défend en expliquant que cette loi n'est pas suffisante pour justifier une plainte comme celle-ci.

Le réseau social révèle que cela est une technique commerciale, exception permise dans la loi. Mais pour la justice américaine, Facebook n'a pas donné assez d'explications pour expliquer cette intrusion dans la vie privée de ses utilisateurs.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/