1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Facebook a partagé "des données ressenties comme étant très privées", dit un expert
1 min de lecture

Facebook a partagé "des données ressenties comme étant très privées", dit un expert

INVITÉ RTL - Gérome Billois, expert en cybersécurité chez Wavestone, revient sur le scandale qui touche Facebook, ayant laissé des géants du net accéder aux messageries privées de ses utilisateurs.

Avec plus de 2,2 milliards d'utilisateurs, Facebook est le plus grand réseau social de la planète
Avec plus de 2,2 milliards d'utilisateurs, Facebook est le plus grand réseau social de la planète
Crédit : AFP
Facebook a partagé "des données ressenties comme étant très privées", dit un expert
00:05:41
Facebook a partagé "des données ressenties comme étant très privées", dit un expert
00:05:41
Jérôme Florin & Eléanor Douet

Le cours en bourse de Facebook a chuté de 7,25% à Wall Street mercredi 19 décembre après de nouvelles révélations compromettantes pour la société de Mark Zuckerberg. Le New York Post a révélé dans une enquête que le réseau social a laissé des géants du web comme Spotify, Netflix ou encore Amazon accéder aux messageries privées de ses utilisateurs, sans que ces derniers en soient informés.
"Les utilisateurs n'étaient pas au courant, c'est un des points clé du débat aujourd'hui", souligne Gérome Billois, expert en cybersécurité chez Wavestone.

"Ils ne sont pas au courant exactement de ce qui était partagé, par qui et avec qui. Après si vous regardez, quand on crée son compte Facebook, on va accepter un texte de plus d'une dizaines de pages qui indique que Facebook partage des données avec un certain nombre d'autres sociétés pour que le service fonctionne", précise Gérome Billois.

C'est donc la transparence du réseau social qui est pointée du doigt, car si cet échange de données permet de mieux cibler les goûts et volonté de l'utilisateur, il est toutefois condamnable car, à aucun moment, il n'est clairement annoncé.

Là, on parle de données qui sont ressenties comme étant très privées

Gérome Billois, expert en cybersécurité chez Wavestone

"Là, on parle de données qui sont ressenties comme étant très privées. Quand vous êtes avec une personne et que vous échangez directement avec elle, vous ne pensez pas que vos données puissent aller chez d'autres grands noms de la technologie américaine", note-t-il.

À lire aussi

Facebook a toujours assuré ne pas vendre ces données, la question de l’utilité de ce partage se pose donc. "C'est à chaque fois une utilisation pour permettre un certain nombre de services (...) Facebook offrait ces données contre des services additionnels et une mise en valeur, donc il n'y a pas de relation commerciale directe. Mais il y a effectivement une volonté quelque part de développer le service et de gagner plus d'argent à la fin", a précisé Gérome Billois.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/