1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. États-Unis : une enceinte connectée Amazon divulgue une conversation privée
2 min de lecture

États-Unis : une enceinte connectée Amazon divulgue une conversation privée

La conversation privée d'un couple de Portland (États-Unis) a été enregistrée et envoyée par erreur, par l'enceinte connectée Echo produite par le géant américain.

L'enceinte connectée Echo d'Amazon
L'enceinte connectée Echo d'Amazon
Crédit : DAVID BECKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Martin Planques

Non il ne s'agit pas d'un épisode de la série Black Mirror. Une famille américaine de Portland a contacté Amazon en affirmant qu'une de leur conversation privée avait été enregistrée par l'enceinte connectée Echo du géant américain. Une conversation, non seulement enregistrée, mais aussi envoyée à un contact du répertoire de la famille.

"Mon mari et moi, nous plaisantions sur le fait que l'enceinte écoutait ce que l'on disait", a confié Danielle au média local Kiro 7. La plaisanterie est devenue réalité. La famille était comblée par Alexa, l'assistant personnel de l'appareil connectée, qui n'est sensé se connecter qu'au son de son nom, "Alexa". 

Toutes les pièces de la maison familiale étaient connectées pour contrôler le chauffage, les lumières et la sécurité. Mais cette idylle avec la technologie a pris fin quand un employé du mari de Danielle a appelé le couple depuis Seattle pour les prévenir que quelque chose ne tournait pas rond avec Alexa. "Il a dit, 'débranchez vos appareils Alexa tout de suite. Vous êtes hackés'", a rapporté l'américaine.

"Nous avons tout débranché et il nous a alors dit qu'il avait reçu des fichiers audios d'enregistrements de l'intérieur de notre maison", a témoigné Danielle. L'employé du couple a affirmé les avoir entendus parler de planchers de bois. Une conversation qu'ils confirment avoir eue. "Je me sens envahie", a conclu Danielle, "une totale invasion de notre vie privée. Je ne brancherai plus jamais cet appareil".

Les explications d'Amazon

À lire aussi

Après les demandes du couple, Shelby Lichliter, la porte-parole d'Amazon aux États-Unis, a fourni des explications dans un communiqué. "Echo s'est activé après qu'un mot ressemblant à 'Alexa' ait été utilisé dans la conversation du couple. Puis, dans les mots qui ont suivi, la demande 'envoie un message' a été comprise. Alexa a répondu à voix haute 'à qui ?'. L’enceinte a ensuite interprété la conversation comme le nom d’un contact". 

Amazon a affirmé qu'Alexa a ensuite redemandé s'il fallait qu'elle envoie ce message. Elle aurait ensuite compris dans la conversation une affirmation de la part du couple. Le géant du e-commerce a déclaré qu'une "suite d’événements" de la sorte est rare.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/