1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. États-Unis : une clause "réseau social" est ajoutée aux contrats de mariage
1 min de lecture

États-Unis : une clause "réseau social" est ajoutée aux contrats de mariage

Aux États-Unis, une clause spécifique "réseau social" a été ajoutée dans les contrats de mariage. Les ex-conjoints ne pourront plus se défouler sur Facebook et Twitter.

Facebook (illustration)
Facebook (illustration)
Crédit : AFP/JUAN MABROMATA
Charlotte Haas
Charlotte Haas

Selon le Time Magazine, aux États-Unis une nouvelle pratique fait son apparition. Afin de se protéger en cas de divorce, les contrats prénuptiaux sont désormais sertis d'une clause "réseau social". 

Ainsi, une fois que le divorce a été acté, "chaque partie accepte de ne pas poster, tweeter ou d'aucune manière partager sur les réseaux sociaux des images ou tout contenu positif, négatif, insultant, embarrassant ou flatteur sur l'autre", peut-on lire sur les nouveaux contrats.

50.000 dollars d'amende

Avec cette nouvelle clause, les Américains ne peuvent plus s'exprimer à propos de leur ex sous peine d'une sanction. Ils risquent "une amende de 50.000 dollars (environ 37.000 euros, ndlr) selon le Time Magazine pour une photo peu flatteuse de son ancienne dulcinée sur Facebook". 

À l'heure du revenge porn, phénomène internet qui consiste à poster des sex-tapes ou des photos compromettantes de son ex, le principal objectif de cette clause est d'éviter de "construire une très mauvaise e-réputation à son ancien conjoint(e)". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/