1 min de lecture Propulsé

États-Unis : pour son premier lancement de fusée, Virgin Orbit échoue

La société spatiale de Richard Branson a essuyé un échec pour son premier lancement de fusée en orbite.

Virgin Orbit a échoué pour son premier lancement de fusée, le 25 mai 2020.
Virgin Orbit a échoué pour son premier lancement de fusée, le 25 mai 2020. Crédit : AFP PHOTO /VIRGIN ORBIT/HANDOUT
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

La première mission de la jeune société Virgin Orbit s'est soldée par un échec. Une fusée lâchée à 10.000 mètres d'altitude par un avion gros porteur, et qui file ensuite en orbite : telle était l'opération mise en place au large la Californie. Mais ça n'a pas fonctionné.

La société spatiale fondée en 2012 par le milliardaire britannique Richard Branson veut offrir un service de lancement flexible et rapide aux opérateurs de petits satellites (300 à 500 kg), un marché en plein essor.

La fusée de Virgin Orbit ne décolle pas à la verticale. À la place, l'engin de 21m de long, appelé LauncherOne, est accroché sous l'aile gauche d'un ancien Boeing 747 vidé et reconverti. L'avion a été baptisé Cosmic Girl.

Une fois en altitude, l'avion lâche la fusée, qui allume son moteur afin de gagner en vitesse, d'atteindre l'espace et de placer en orbite sa charge utile.

À lire aussi
Visuel d'artiste d'un astéroïde Propulsé
Une météorite géante va-t-elle s'écraser sur Terre le 2 novembre ?

La phase initiale s'est bien passée, selon Virgin Orbit. Cosmic Girl a décollé de l'aéroport de Mojave dans le désert californien, où sont basées de nombreuses firmes spatiales, puis l'avion a volé jusqu'à la zone désignée pour le lâcher, au-dessus du Pacifique au large de Los Angeles.

Mais trois minutes après avoir annoncé que Cosmic Girl avait lâché LauncherOne, l'opération était déjà terminée : "La mission s'est terminée peu après le début du vol. Cosmic Girl et notre équipage vont bien et reviennent à la base."

"Une anomalie" qui "s'est produite dans la première phase du vol" est responsable de l'échec de la mission. Les ingénieurs de Virgin Orbit vont désormais devoir identifier ladite anomalie avant de recommencer. La deuxième fusée est déjà en cours de production.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Espace
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants