1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. "Die With Me", l'application qui ne s'utilise qu'avec moins de 5% de batterie
1 min de lecture

"Die With Me", l'application qui ne s'utilise qu'avec moins de 5% de batterie

Le fondateur de cette application belge souhaite "créer quelque chose de positif lié aux batteries faibles".

L'application "Die With Me"
L'application "Die With Me"
Crédit : Capture d'écran / Viméo
Félix Roudaut
Félix Roudaut

Quoi de mieux que d'affronter l'adversité à plusieurs. C'est en somme le postulat de la messagerie Die With Me (meurs avoir moi). Créée par le Belge Dries Depoorter, l'application met en relation tous les possesseurs d'un smartphone dont la batterie est à deux doigts de se décharger. Il est donc impossible d'ouvrir la messagerie lorsque son smartphone est chargé à bloc. Die With me ne le permet pas, explique la radio belge RTBF. Le sésame ? N'avoir que 5% de charge. Pas plus.

Chaque message envoyé dans cette chatroom, sorte de monde apocalyptique 2.0, est accompagné de votre pourcentage de batterie. "Je suis tellement stressé (...) J'ai besoin d'un chargeur tout de suite !", lance par exemple l'utilisateur "3%". Avant de se voir répondre par un "2%" tout aussi anxieux : "J'ai besoin d'un câlin !". "Enfin, je peux me déconnecter et me détendre", lance un autre utilisateur fataliste dont la batterie fond à vue d’œil.

"On voulait créer quelque chose de positif lié aux batteries faibles. Au départ, nous avions eu l'idée d'une application de rencontre dans laquelle vous pouviez engager une conversation avec quelqu'un qui soit proche de vous, et dont la batterie allait également mourir", explique Dries Depoorter, à Motherboard. Et de se réjouir : "Maintenant on voit ces gens heureux, avec peu de batterie, avoir des discussions entre eux". L'application coûte 0,99 cents sur l'App Store et Androïd, car le bonheur a un coût.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/