1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Apple TV, Google Chromecast, Nvidia Shield, Roku...La guerre des box TV gagne la France
3 min de lecture

Apple TV, Google Chromecast, Nvidia Shield, Roku...La guerre des box TV gagne la France

Apple, Google, les Américains Roku et Nvidia ont tour à tour décliné leur proposition espérant rééditer sur le marché français leur succès aux États-Unis.

Une télévision équipée de Netflix (illustration)
Une télévision équipée de Netflix (illustration)
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Elles veulent toutes prendre place dans le salon des Français. Véritable tendance de la rentrée technologique dans l'Hexagone, le match des box TV bat son plein à l'aube des fêtes de fin d'année. Apple, Google, les Américains Roku et Nvidia ont tour à tour décliné leur proposition espérant rééditer sur le marché français leur succès aux États-Unis. Ces boîtiers reliés à la télévision par un câble HDMI et connectés à Internet via le réseau Wifi ou filaire du domicile proposent pour l'essentiel des services de vidéo à la demande, de streaming musical et donnent accès à des catalogues d'application. Ils doivent néanmoins composer avec les fournisseurs d'accès à Internet qui équipent déjà près de la moitié des foyers avec des box moins puissantes qui donnent accès à la télévision, à la VOD, aux replays et (moins souvent) à des applications.

L'Apple TV

"Le futur de la télévision, ce sont les applications", a ainsi prophétisé le PDG d'Apple Tim Cook lors de la présentation de l'Apple TV en septembre dernier. Commercialisé depuis la semaine dernière entre 179 et 249 euros, le boîtier de la marque à la pomme entend faire la différence en donnant la possibilité aux utilisateurs de télécharger des applications (AirBnB, TripAdvisor, des jeux vidéos, des applications shopping), comme sur les autres appareils de la marque. Pour l'instant, l'Apple TV Store en compte une centaine seulement, mais les développeurs devraient lui donner rapidement davantage de densité.

L'interface de l'Apple TV est proche de la précédente version
L'interface de l'Apple TV est proche de la précédente version
Crédit : Apple
La rédaction vous recommande

La nouvelle Apple TV permet d'accéder à différents contenus venus d'Internet, de la VOD (iTunes, Netflix, Canal Play), aux replays de chaînes de télévision (Arte) en passant par les plateformes de vidéo (YouTube, Vimeo). Comme toujours avec Apple, l'interface est fluide et l'expérience utilisateur confortable grâce au logiciel maison tvOS et à la puce A8 à 2 cœurs qui équipe le boîtier. Mais l'Apple TV ne prend pas en charge la 4K (seulement la Full HD) et Siri n'est pas encore déployé pour toutes ses fonctions (seulement pour la VOD). Elle ne permet pas non plus de regarder la télévision en direct.

Nvidia Shield

L'Américain Nvidia, connu pour ses célèbres cartes graphiques Geforce, s'est lancé dans le créneau avec une box haut de gamme (200 euros) à la puissance sans équivalent. Quand la plupart de ses concurrents embarquent un processeur 2 cœurs, elle affiche une puce 4 cœurs. Quand ses rivaux se connectent selon le standard HDMI 1.4, elle embarque un câble HDMI 2.0 qui lui permet de prendre en charge le format 4K, dont la résolution est quatre fois supérieure à l'actuelle Full HD.

La box Nvidia Shield prend en charge la 4K
La box Nvidia Shield prend en charge la 4K
Crédit : Nvidia
À lire aussi

Ces prédispositions lui permettent de proposer YouTube et Netflix en 4K. Le jeu vidéo est également mis en avant avec de nombreux titres développés spécialement pour elle (comme Doom 3, The Whitcher 3, ou Half Life) et un service de streaming vidéo-ludique maison, GeForce Now, pour jouer à des jeux PC qui tournent sur des serveurs distants (jusqu'à plusieurs centaines de kilomètres) directement sur son téléviseur. Pour le reste, l'interface Android donne accès aux services de VOD (Canal Play, Pluzz, TF1, Gulli) mais pas à la télévision en direct.

Roku 2 et 3

Leader du secteur aux États-Unis, l'Américain Roku débarque en France avec une offre protéiforme pour attaquer à la fois les box haut de gamme à un prix défiant la concurrence, mais aussi le segment des clés HDMI comme le Chromecast de Google. 

Le leader américain du secteur Roku débarque en France
Le leader américain du secteur Roku débarque en France
Crédit : Roku

Les Roku 2 et 3 (89 et 119 euros) proposent globalement les mêmes fonctions que l'Apple TV, à savoir l'accès à un magasin d'applications (le fabricant en annonce 1.500, avec là encore Netflix, Google Play Films, YouTube, Daily Motion, Deezer, etc.). Le Roku 3 se propose aussi des jeux jouables avec la télécommande. 

Roku Stick et Chromecast Google

Pour 55 euros, le Roku Stick (une clé HDMI à brancher à la télévision) permet de streamer le contenu de son smarpthone sur un écran de télévision et donne accès au magasin d'applications Roku. Le tout dans un souci de simplification maximal.

Le Chromecast 2.0 dévoilé par Google le 29 septembre 2015
Le Chromecast 2.0 dévoilé par Google le 29 septembre 2015
Crédit : AFP

Il concurrence frontalement le Chromecast de Google qui permet lui aussi de diffuser le contenu de son smartphone ou de sa tablette (notamment les applications Netflix, YouTube, etc.) sur le téléviseur pour 39 euros. Il permet notamment l'affichage en streaming des jeux vidéo comme Angry Birds et gère l'écran partagé jusqu'à 4 écrans simultanés.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/