1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Avec iOS 9, Apple ouvre l'iPhone au sexe
2 min de lecture

Avec iOS 9, Apple ouvre l'iPhone au sexe

La prochaine mise à jour du système d'exploitation pour mobiles d'Apple permettra à ses utilisateurs de récolter des données relatives à l'activité sexuelle et au suivi de la fertilité.

Craig Federighi, vice-président de l'ingénierie logicielle d'Apple a présenté iOS 9 le 8 juin 2015
Craig Federighi, vice-président de l'ingénierie logicielle d'Apple a présenté iOS 9 le 8 juin 2015
Crédit : AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue

Lentement, Apple s'ouvre au sexe. Le 8 juin dernier, le monde des nouvelles technologies avait les yeux rivés sur San Francisco pour la présentation du service de streaming musical de la marque à la pomme, Apple Music. 

L'entreprise californienne a également profité de la keynote d'ouverture de la conférence pour les développeurs d'Apple pour préciser les contours de la prochaine version du système d'exploitation de l'Apple Watch, Watch OS 2 et de son équivalent pour iPhone et iPad, iOS 9. 

Parmi les nouvelles fonctionnalités introduites par la mise à jour, qui sera disponible au mois de septembre, la firme de Cupertino a annoncé l'intégration de plusieurs indicateurs de fertilité par l'intermédiaire de l'application de fitness et de santé, Health.

"Apple a enfin arrêté d'ignorer les femmes"

Lancé il y a un an dans le sillage d'iOS 8, Health aspire à faire de l'iPhone un carnet de santé numérique en compilant de nombreuses données vitales comme le poids, le taux de sucre dans le sang, le nombre de pas, de calories brûlées, le rythme cardiaque et autant d'informations que l'utilisateur consent à renseigner au sein de l'application. 

À lire aussi

Initialement, le suivi de l'activité sexuelle manquait à l'appel. L'oubli est désormais réparé, faisant dire au site spécialisé américain TechCrunch que la marque à la pomme avait "enfin arrêté d'ignorer les femmes". Via la plateforme HealthKit, les utilisatrices pourront noter leur cycle d'ovulation, le rythme de leurs menstruations, la température de leur corps, la qualité de leur muqueuse utérine et tout un tas d'indicateurs qui doivent leur permettre de connaître la meilleure période à laquelle concevoir des enfants

L'avancée d'Apple dans le sexe ne s'arrête pas ici. Si l'on se fie à l'aperçu de la prochaine version de l'application, l'onglet "Santé reproductive" mesurera également l'activité sexuelle. La marque à la pomme a précisé que les données resteraient confidentielles sauf si les utilisateurs autorisent expressément le contraire, précise le quotidien britannique The Independant.

Services
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/