1 min de lecture Wikileaks

WikiLeaks : Julian Assange demande une loi à François Hollande pour protéger les journalistes

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a lancé vendredi un appel à François Hollande pour faire voter une "loi garantissant la protection des lanceurs d'alerte".

Julian Assange qui s'exprimait depuis l'ambassade d'Équateur à Londres, le 21 août 2015.
Julian Assange qui s'exprimait depuis l'ambassade d'Équateur à Londres, le 21 août 2015. Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Décidément, Julian Assange n'en finit plus de s'adresser au président de la République. En juillet dernier, le fondateur de WikiLeaks publiait une lettre ouverte dans le Monde où il demandait l'asile politique à François Hollande. Demande qui avait été rejtée. Réfugié depuis 3 ans à Londres, Julian Assange a formulé une nouvelle demande au Président.

Invité à s'exprimer par vidéo depuis l'ambassade d'Equateur à Londres, lors des journées d'été des écologistes près de Lille, l'Australien a donc interpellé indirectement le Président. "Je voudrais faire un appel à François Hollande. Si la France veut vraiment protéger les droits de ses journalistes et de sa population, il faut permettre la communication et le partage des informations et donc il est nécessaire d'avoir une loi." Il a ensuite ajouté que "cette loi devrait garantir la protection des lanceurs d'alerte au cas où ils révèleraient des informations".

Asile pour Julian !"

Edwy Plenel, journaliste, animant un débat lors des journées d'été d'EELV.
Partager la citation

"De toute façon il faut une protection. Mais là je parle de l'Europe et de la France. Les États-Unis sont une autre chose, ensuite il faut également éviter que les droits de l'Homme ne soient violés", a-t-il ajouté devant une salle conquise qui a multiplié les standing ovation.

A la fin de son allocution, le journaliste Edwy Plenel qui animait le débat a lancé "Asile pour Julian !", repris en écho par un amphithéâtre rempli.

À lire aussi
Julian Assange, le cofondateur de Wikileaks international
Julian Assange a eu deux enfants quand il était réfugié à l'ambassade d'Equateur

Julian Assange est visé par un mandat d'arrêt européen depuis novembre 2010 pour avoir fait fuiter des informations capitales pour la diplomatie mondiale. Il était également accusé d'agressions sexuelles, mais ne devra plus répondre de ces accusations, les faits lui étant reprochés étant désormais prescrits.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Wikileaks Julian Assange François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants