1 min de lecture Paris

Voies sur berge : "Une autre piétonnisation est possible", estime Pécresse sur RTL

INVITÉE RTL - Valérie Pécresse a assuré qu'une "autre piétonnisation transitoire est possible" pour les voies sur berge à Paris. Début mars, elle avait déjà proposé un "scénario progressif" à Anne Hidalgo.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Voies sur berges : "une autre piétonnisation transitoire est possible", estime Valérie Pécresse Crédit Image : RTLnet | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

"Une autre piétonnisation respectueuse de tous est possible", a assuré Valérie Pécresse sur RTL vendredi 16 mars. La présidente de la région Île-de-France est revenue sur la piétonnisation des voies sur berge décidée par la maire de Paris Anne Hidalgo et critiquée par l'opposition.

Elle regrette que la fermeture des voies sur berge aux véhicules n'ait pas été "coordonnée" sur tout le territoire régional et "déplace la pollution et les nuisances". "Toutes les villes d'Île-de-France rêvent de limiter la circulation sur leur territoire", a-t-elle souligné.

"On aurait pu imaginer une période transitoire pendant laquelle on n'aurait fait rouler sur les berges que des véhicules propres, silencieux, non polluants." Selon Valérie Pécresse, cela aurait "incité les Franciliens à changer de voiture". Pour l'instant, "ils ne sont pas passés à autre chose parce qu'ils attendent des mesures compensatoires".

Le 5 mars dernier, Valérie Pécresse avait proposé à Anne Hidalgo un plan B avec un "scénario progressif" proposant de transformer cette "autoroute urbaine en rue". Mais Anne Hidalgo ne compte pas céder. Après l'annulation de son décret de piétonnisation des voies sur berge par le Conseil d'État, elle en a pris un nouveau "permanent" début mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Paris Transports Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants