1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Vincent Peillon : pourquoi a-t-il quitté le gouvernement en 2014 ?
1 min de lecture

Vincent Peillon : pourquoi a-t-il quitté le gouvernement en 2014 ?

Avant d'être candidat à la primaire de la gauche, Vincent Peillon a été ministre de l'Éducation de 2012 à 2014.

Le candidat à la primaire initiée par le PS, Vincent Peillon.
Le candidat à la primaire initiée par le PS, Vincent Peillon.
Crédit : AFP / JEAN-PHILIPPE KSIAZEK
Marie-Pierre Haddad

Il n'avait pas prévu d'être candidat, et pourtant Vincent Peillon a annoncé qu'il se présentait à la primaire de la gauche. Le candidat qui explique qu'il ne se serait pas déclaré si François Hollande avait été candidat, relativise le bilan du président de la République, sur France 2 : "On peut regretter qu'il n'y ait pas eu des contreparties suffisantes au pacte de responsabilité (...) Il y a eu aussi la méthode de gouvernement, avec une base politique trop étroite (...) Il y a eu aussi des brutalités, comme le 49.3 lors de la loi travail". 

Vincent Peillon a quitté le gouvernement le 31 mars 2014, date à laquelle Manuel Valls a établi son premier gouvernement. Celui qui était à l'époque le numéro 2 du gouvernement de Jean-Marc Ayrault avait créé la surprise en annonçant sa candidature comme tête de liste aux élections européennes dans le Sud-Est. Cette situation a déplu à Manuel Valls qui estimait que le ministre était devenu "'un point faible"', raconte L'Express. Autre point faible : la réforme des rythmes scolaires qui a fait remonter beaucoup de réticences du côté des enseignants, mais aussi des critiques chez l'opposition.

L'ex-ministre confiait, à l'antenne de RTL en avril 2014 pourquoi il avait été remercié : "Je souhaitais me consacrer à la campagne des européennes. J'ai un engagement européen très fort dans un moment difficile. Ensuite, parce que je pensais qu'il fallait un deuxième moment au ministère". Il ajoute en avoir parlé avec François Hollande et qu'il s'étais préparé à cette décision. Vincent Peillon ajoute cependant qu'il ne pensait pas partir "dans ces termes-là mais avait envisagé un autre moment".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire