1 min de lecture SMIC

VIDÉO - Smic jeunes : la droite en rangs dispersés

VIDÉO ZAPPEUR - Après la proposition de Pierre Gattaz, président du Medef, d'instaurer un Smic "transitoire" pour les jeunes, les réactions des ténors de la droite sont contradictoires.

>
Smic jeunes : la droite en rangs dispersés Crédit Image : RTL.fr | Crédit Média : RTL.fr | Date :
Aurore Hautbois Journaliste RTL

Après la proposition de Pierre Gattaz d'instaurer un SMIC pour les jeunes avec un salaire moins conséquent, la droite n'a pas trouvé de réponse unitaire.

Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de l'Essonne, est plutôt favorable à cette idée : "Toutes les solutions, toutes les idées pour pouvoir lutter contre le chômage des jeunes doivent pouvoir être étudiées", a-t-elle estimé mercredi au micro de RTL. 

Alain Juppé, réélu à la mairie de Bordeaux, reste quant à lui sceptique : "Je ne comprends pas bien, le patronat vient d'approuver les orientations du discours du premier ministre, qui annonce un allègement des charges sociales et patronale, en particulier du SmicEst-ce que c'est le moment de remettre en cause le Smic ?" s'est-il étonné. 

"Si ça doit être un marchepied, à un moment de la vie, pour trouver un emploi, ça a du sens", a pour sa part estimé Jean-François Copé, président de l'UMP. 
Yves Jégo, président par intérim de l'UDI, s'est enfin opposé à cette proposition. Il refuse de "rogner le pouvoir d'achat de ceux qui n'ont pas grand chose".  

Lire la suite
SMIC UMP Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants