1 min de lecture Qatar

VIDÉO - Pour Placé, les auteurs de "Nos très chers émirs" ont voulu gagner de l'argent

Accusé dans le livre d'avoir reçu des "cadeaux" de la part du Qatar, le secrétaire d'État a taxé les deux journalistes de se servir de sa notoriété pour faire le buzz.

Jean-Vincent Placé, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification.
Jean-Vincent Placé, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification.
Emeline Le Naour

Alors qu'il est directement accusé dans l'ouvrage Nos très chers émirs, d'avoir reçu des cadeaux de la part de l'ancien ambassadeur du Qatar, Jean-Vincent Placé, invité sur le plateau de l'émission "L.pol", a contre-attaqué. "Cette histoire est incroyable, je ne connais évidemment pas les deux journalistes (Christian Chesnot et Georges Malbrunot, ndlr) mais je n'ai jamais rien reçu durant ce voyage au Qatar". 

Face aux informations des auteurs, Jean-Vincent Placé n'a pas hésité à riposter en évoquant l'enlèvement des deux hommes en Irak en 2004 qui aurait selon lui motivé leurs allégations. "Ces journalistes n'ont pas eu une vie facile... Je me souviens des épisodes de leur carrière. Je me suis dit : 'Tiens, ils ont souffert et ils veulent peut-être gagner de l'argent en faisant des polémiques comme ça...". 

>
Les "cadeaux" du Qatar pour Placé? "Les auteurs veulent peut être gagner de l'argent..." Durée : |

Alors que le journaliste juge "stupéfiants" les propos du secrétaire d'État, l'ancien membre d'EELV, enfonce le clou : "Je ne sais pas cela les a peut-être perturbés mais franchement, pour faire un livre comme ça, avec des phrases qui viennent de nulle part...", a-t-il justifié. Puis de conclure qu'il ne souhaitait pas "accorder (s)a notoriété pour rendre service ou alimenter le buzz. Je trouve ça assez lamentable". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Qatar Jean-Vincent Placé Journaliste
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants